Levées de fonds en cryptomonnaies en France: 131 M USD collectés (étude)

Paris - Les levées de fonds françaises en cryptomonnaies (ICO) ont permis de lever l'équivalent de 130,8 millions de dollars jusqu'à maintenant, selon un baromètre réalisé par la banque Avolta Partners avec la fédération de startups France Digitale et l'association Crypto Asset France.

Seize opérations domiciliées en France ont eu lieu depuis la première en 2016, et 35 sont actuellement en cours, selon l'étude publiée jeudi.

Les levées de fonds en cryptomonnaies sont en train d'exploser dans le monde, sous le regard perplexe des régulateurs financiers pris entre la volonté de ne pas brider l'innovation et le souci d'éviter la prolifération d'escroqueries déjà nombreuses.

Ces levées de fonds se font via l'émission de jetons ou "tokens", des cryptoactifs basés comme le bitcoin sur la technologie de la blockchain, sorte de livre de comptes numérique, décentralisé et réputé inviolable.

Selon le baromètre, la plus grosse levée de fonds a été réalisée par la société Domraider, qui a réussi à lever l'équivalent de 45 millions de dollars avec l'émission de son jeton, le DRT.

Les acheteurs de jetons connaissent de leur côté des fortunes diverses avec leur investissement, selon le baromètre qui montre le caractère risqué de ces opérations.

Dans seulement trois cas sur 16, le jeton est aujourd'hui coté sur une plate-forme de changes avec une valeur supérieure à son prix d'émission.

Dans les autres cas, soit le jeton a perdu de sa valeur par rapport à son prix d'émission, soit il n'est encore coté et sa valeur ne peut pas être estimée.

La valeur du jeton Domraider par exemple a été divisée par 10 entre son émission à l'automne 2017 pour 0,12 dollars, et sa cotation de 0,016 dollars au 31 mai 2018, selon les chiffres du rapport.

(©AFP / 12 juillet 2018 07h00)
News les plus lues