Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Tripoli

Tripoli - Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et de longues files d'attente devant les stations-service, a déploré mardi la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

"Un groupe armé est entré de force dans le complexe pétrolier de Zawiya (50 km à l'ouest de Tripoli) lundi (...) obligeant les opérateurs à suspendre l'approvisionnement en carburant des réservoirs de Tripoli", a indiqué la NOC dans un communiqué publié sur son site Internet, sans préciser les motivations du groupe.

La NOC a dénoncé un acte de "sabotage" et a "décidé de dérouter les pétroliers à destination du port de Zawiya vers celui de Tripoli".

"Les niveaux des réservoirs de Tripoli sont encore bons", a assuré la NOC, même si la pénurie d'essence n'a pas tardé à se faire sentir dans la capitale où plusieurs stations-service sont fermées ou fonctionnaient au ralenti.

L'approvisionnement en carburant de la capitale et sa banlieue est régulièrement perturbé par des milices ou des employés grévistes pour des raisons politiques ou dans le cadre de mouvements sociaux ou de protestation.

Cette fois-ci, la NOC a promis "des poursuites pénales" contre les auteurs et les a sommés de "reprendre immédiatement et sans conditions" le réapprovisionnement de la capitale, toujours selon le communiqué.


(©AFP / 19 septembre 2017 15h39)