Londres débute en hausse de 0,39% grâce à la Chine

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres montait de 0,39% lundi en début de séance, grâce à de bons chiffres de la croissance chinoise qui soutenaient les compagnies minières.

Vers 07H35 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs gagnait 28,99 points à 7.407,38 points.

"Après les discussions de la semaine dernière sur un report de la hausse des taux de la Fed aux Etats-Unis, les marchés européens ont ouvert lundi de bonne humeur, aidés par une série de statistiques chinoises", a expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Plusieurs indicateurs officiels publiés en Chine avant l'ouverture du marché londonien soutenaient en effet la cote. La croissance du produit intérieur brut au deuxième trimestre a ainsi atteint 6,9% en rythme annuel, tandis que la production industrielle s'est accélérée en juin, faisant mieux qu'attendu par les analystes.

Ces données faisaient monter les cours des métaux industriels, dont l'Empire du milieu est le premier importateur mondial, ce qui profitait aux compagnies en faisant commerce.

Le spécialiste du cuivre Antofagasta montait de 1,57% à 872 pence et, parmi les compagnies diversifiées, Anglo American s'élevait de 1,52% à 1.134 pence, Glencore de 1,20% à 319,90 pence et Rio Tinto de 0,88% à 3.478,50 pence.

Leurs cousines pétrolières allaient bien aussi, encouragées par un léger mieux du côté des cours du baril de brut: BP montait de 0,71% à 447,95 pence et Royal Dutch Shell (action "B") de 0,56% à 2.073,50 pence.

Le groupe de télévisions ITV montait de 1,83% à 178,20 pence, après avoir annoncé que l'actuelle directrice générale d'EasyJet, Carolyn McCall, allait prendre ses rênes à partir du début d'année prochaine. Ancienne DG du groupe du Guardian, Mme McCall a une expérience dans le domaine des médias et constitue une figure respectée des milieux d'affaires.

A l'inverse, la compagnie aérienne EasyJet faisait les frais du départ annoncé de Mme McCall et cédait 0,78% à 1.400 pence.

Le groupe d'énergie Centrica gagnait pour sa part 0,34% à 207 pence, après avoir annoncé l'acquisition pour 340 millions de livres de la compagnie norvégienne d'exploration et de production d'hydrocarbures Bayerngas Norge, avec laquelle elle va combiner ses actifs en mer du Nord.

pn/mcj

(AWP / 17.07.2017 09h52)
News les plus lues