Londres finit stable, prudente avant l'élection française

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres a terminé jeudi quasi stable (+0,06%), dans un marché tenté par la prudence à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle en France.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a grappillé 4,18 points pour terminer à 7.118,54 points.

Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK, a prévenu qu'il y avait une possibilité, même si elle semble assez réduite, de voir les candidats d'extrême droite Marine Le Pen et de gauche radicale Jean-Luc Mélenchon se qualifier tous deux pour le second tour de l'élection présidentielle française.

"Si cela arrivait, la réaction du marché serait terrible, avec une chute de l'euro et des marchés action" lundi, a-t-il averti.

Combiné à d'autres incertitudes géopolitiques, ceci peut expliquer pourquoi le marché londonien n'est pas parvenu à vraiment rebondir après deux séances franchement dans le rouge.

Un certain nombre de valeurs qui avaient perdu des plumes ces deux derniers jours à cause de la vigueur de la livre ont certes repris un peu de terrain, la monnaie britannique ayant cessé de monter.

Une livre trop vigoureuse réduit en effet la valeur des revenus des multinationales à l'étranger, lorsqu'elles en convertissent le montant en livres sterling. Parmi les groupes britanniques très présents à l'étranger, le spécialiste du luxe Burberry, qui avait chuté de presque 8% mercredi, a repris 1,66% jeudi à 1.592 pence. Le producteur de tabac British American Tobacco a gagné 0,64% à 5.218 pence et le groupe de services éducatifs Pearson 1,46% à 627,50 pence.

Les valeurs minières ont aussi repris quelques couleurs, à la faveur d'un léger rebond des cours des métaux industriels. Rio Tinto s'est élevé de 1,24% à 3.068 pence, Glencore de 1,40% à 300,45 pence et Anglo American de 1,02% à 1.136,50 pence.

Mais ces gains ont été loin d'être généralisés. Les compagnies pétrolières ont ainsi encore perdu un peu de terrain, malgré le léger mieux des cours du brut: Royal Dutch Shell (action "B") a perdu 0,60% à 2.054,50 pence et BP 0,26% à 446,65 pence.

Les valeurs de la distribution ont cédé du terrain à la veille de la publication des statistiques sur les ventes au détail britanniques en mars: Tesco a perdu 0,80% à 174,20 pence, Sainsbury's 0,67% à 265,60 pence et Kingfisher 1,94% à 329,20 pence, tandis que l'enseigne Marks and Spencer, qui a annoncé l'ouverture prochaine de 36 nouveaux magasins au Royaume-Uni, a reculé de 1,31% à 353,70 pence.

pn/tes

(AWP / 20.04.2017 18h21)
News les plus lues