Londres met de côté les tensions commerciales

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres évoluait en hausse de 0,42% mercredi matin, aidée par le secteur minier grâce à un apaisement des craintes autour de la guerre commerciale sino-américaine.

Vers 07H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 30,73 points à 7.330,99 points.

"Les investisseurs surmontent les tensions commerciales après la réponse mesurée de la Chine aux nouveaux droits de douane imposés par Trump", signalent les analystes chez Accendo Markets.

La veille déjà, le marché avait peu tremblé avec l'annonce de ces nouvelles mesures par le président Trump, lesquelles avaient été largement anticipées par les investisseurs ces derniers jours.

L'absence de franche escalade dans ce conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine profitait en particulier au secteur minier, qui serait lourdement pénalisé en cas d'entraves aux échanges ou d'affaiblissement de l'économie mondiale.

Antofagasta prenait 1,54% à 802,80 pence, BHP Billiton 1,43% à 1.571,80 pence, Glencore 1,94% à 314,70 pence et Rio Tinto 1,33% à 3663,50 pence. Le producteur d'or Fresnillo était également recherché (+1,36% à 807,20 pence).

Les valeurs bancaires, considérées comme parmi les plus risquées, bénéficiaient de la meilleure humeur et de la prise de risque des investisseurs. HSBC gagnait 1,00% à 657,10 pence et RBS 0,96% à 253,00 pence.

Le groupe de supermarchés Sainsbury's était quasi à l'équilibre (+0,03% à 320,80 pence), alors que sans surprise l'autorité britannique de la concurrence a ouvert une enquête approfondie sur son projet de fusion avec son concurrent Asda.

En revanche, le spécialiste du bricolage Kingfisher souffrait (-5,05% à 250,30 pence) après avoir enregistré une chute de son bénéfice net au cours du premier semestre, une nouvelle fois pénalisé par les difficultés de Castorama en France.

jbo/mcj

(AWP / 19.09.2018 09h34)
News les plus lues