Malgré une Fed offensive, le dollar repart à la baisse face à l'euro

New York (awp/afp) - Le dollar repartait à la baisse face à l'euro en fin de séance mercredi, après avoir profité temporairement d'une banque centrale américaine (Fed) plus optimiste sur l'économie du pays et donc prête à relever ses taux un peu plus rapidement que prévu.

Vers 21H00 GMT (23H00 heure de Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1791 dollar contre 1,1745 dollar mardi à 21H00 GMT.

La devise européenne montait face à la monnaie nipponne à 130,10 yens, contre 129,64 yens mardi soir.

Le dollar se stabilisait face à la devise japonaise à 110,34 yens, contre 110,37 yens la veille.

Le dollar, en léger repli en début de séance, s'est temporairement redressé face à un panier composé des principales devises juste après la diffusion d'un communiqué de la Fed, qui a relevé ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2018.

La banque centrale a aussi fait part d'une remontée de ses taux d'intérêt pour la seconde fois de l'année et prévu des hausses de taux supplémentaires d'ici fin décembre pour parer à une surchauffe de l'économie américaine.

"La confiance accrue de la Fed dans la solidité de l'économie l'a conduite à relever ses prévisions de hausses de taux pour l'ensemble de l'année de trois à quatre, ce qui est un facteur porteur pour le dollar", a rappelé Joseph Manimbo de Western Union. Toute hausse de taux rend en effet le dollar plus rémunérateur et en conséquence plus attractif pour les investisseurs.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a aussi annoncé son intention de tenir une conférence de presse après chaque réunion du Comité de politique monétaire (FOMC).

Ce groupe se réunit actuellement huit fois par an, une rencontre systématiquement suivie d'un communiqué mais seulement quatre fois par an d'une conférence de presse.

Le marché partait jusqu'à présent du principe que toute hausse de taux ne pouvait être annoncée qu'à l'issue d'un FOMC où le président de l'institution prenait la parole. En modifiant cette pratique, M. Powell se réserve plus de flexibilité.

L'élan du dollar toutefois resté modéré puis s'est tassé "car la Fed a peu modifié ses prévisions pour l'économie et les taux d'intérêt au-delà" de 2018, a estimé M. Manimbo.

Par ailleurs, "Jerome Powell a lors de sa conférence de presse souligné que la politique monétaire restait fondamentalement plus ou moins stable, a souligné Karl Haeling de LBBW.

Le renforcement du dollar s'est émoussé car "la situation sur les marchés peut changer rapidement" avec les réunions des banques centrales européenne jeudi et japonaise vendredi, a aussi souligné JJ Kinahan, en charge de la stratégie des marchés pour TD Ameritrade.

La BCE pourrait notamment annoncer une date de fin à son vaste programme de rachat d'actifs, une perspective qui a alimenté depuis la semaine dernière une hausse de la monnaie unique.

L'institution de Francfort a en effet acheté depuis mars 2015 pour plus de 2.400 milliards d'euros d'obligations sur le marché, afin de soutenir la croissance et les prix, et continue de le faire au rythme de 30 milliards d'euros par mois.

Vers 21H00 GMT, l'once d'or valait 1.299,52 dollars, contre 1.295,95 dollars mardi.

La monnaie chinoise a terminé à 15H30 GMT à 6,3979 yuans pour un dollar contre 6,4028 yuans mardi.

Le bitcoin valait 6.265,06 dollars, contre 6.531,39 dollars la veille, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de mercredi Cours de mardi

----------------------------------

21H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1791 1,1745

EUR/JPY 130,10 129,64

EUR/CHF 1,1620 1,1589

EUR/GBP 0,8818 0,8783

USD/JPY 110,34 110,37

USD/CHF 0,9857 0,9868

GBP/USD 1,3373 1,3372

afp/rp

(AWP / 13.06.2018 23h14)
News les plus lues