Manipulation de taux: amende de 120 mio USD contre Goldman Sachs

Washington (awp/afp) - La banque américaine Goldman Sachs devra verser une amende de 120 millions de dollars aux Etats-Unis pour avoir tenté de manipuler un taux d'intérêt sur lequel sont indexés certains produits dérivés en dollars.

Entre 2007 et 2012, des traders de la puissante banque d'affaires ont essayé à plusieurs reprises de manipuler le taux de référence ISDAFIX pour le compte de la banque et ont produit de faux rapports pour dissimuler leurs agissements, assure le régulateur américain des marchés des matières premières (CFTC) dans un communiqué.

"Cette affaire (...) illustre l'enracinement de ce genre de malversations au sein de l'industrie (bancaire) et de Goldman", a indiqué Aitan Goelman, un des responsables de l'agence américaine, cité dans le communiqué.

D'autres banques ont déjà été épinglées par la CFTC pour avoir tenté de manipuler l'ISDAFIX qui est fixé tous les jours dans six devises, à partir des contributions de 5 à 14 banques.

En mai, Citigroup s'est ainsi vu imposer une pénalité de 425 millions de dollars tandis que la britannique Barclays avait dû verser 115 millions en 2015.

Avec cette nouvelle pénalité, la CFTC indique avoir infligé des amendes d'un montant total de plus de 5,2 milliards de dollars aux grandes banques et maisons de courtage pour avoir manipulé différents taux interbancaires (Libor, ISDAFIX, Tibor...).

afp/rp

(AWP / 21.12.2016 17h06)