Maurel et Prom creuse sa perte au premier semestre

Paris - La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a creusé sa perte nette à 56,6 millions d'euros au premier semestre 2017, contre une perte de 37 millions sur la même période un an auparavant, selon un communiqué publié mercredi.

Ce résultat net négatif s'explique notamment par un impact négatif de 33 millions d'euros de la variation de change euro/dollar, et par des charges financières non récurrentes à hauteur de 10 millions d'euros sur le remboursement anticipé d'obligations remboursables, suite à l'OPA du groupe indonésien Pertamina en août 2016, selon la même source.

Le chiffre d'affaires sur le premier semestre a augmenté de 21%, à 172 millions d'euros, grâce à la hausse des prix du brut et malgré une baisse de la production, tant pour le gaz et que pour le pétrole.

Les marges opérationnelles du groupe ont connu une "augmentation marquée" sur la période, le résultat opérationnel s'inscrivant à 18 millions d'euros contre une perte de 5 millions un an auparavant, a indiqué le groupe.

Pertamina détient aujourd'hui 72,65% du capital de Maurel et Prom.

Après l'OPA du groupe indonésien, le président du conseil d'administration de Maurel et Prom Jean-François Hénin avait démissionné, pour être remplacé en avril dernier par Aussie B. Gautama, un collaborateur de Pertamina.

lby/mch/spi

ETABLISSEMENTS MAUREL ET PROM


(©AFP / 13 septembre 2017 09h36)
News les plus lues