Mauvais traitements envers les enfants en Suisse : l’étude Optimus jette un pavé dans la mare

L’étude Optimus publiée aujourd’hui révèle que les organisations suisses de protection de l’enfance recensent chaque année 30 000 à 50 000 enfants qui ont besoin d’aide et de soutien parce qu’ils sont témoins ou victimes de violences, physiques ou psychologiques, de négligence ou d’abus sexuels.



Pour lire cette news dans son intégralité, veuillez cliquer ici
News les plus lues