Nestlé: croissance organique de 2,6% sur les neuf premiers mois

(ajoute précisions par régions et cours à l'ouverture)

Zurich (awp) - Nestlé a vu sa croissance organique progresser de 2,6% sur les neuf premiers mois. Après des hausses de 2,3% au premier trimestre et 2,4% au second, la croissance organique a véritablement accéléré sur le troisième trimestre (+3,1%). Les prévisions pour l'année en cours ont été confirmées, a indiqué jeudi le géant agroalimentaire.

La croissance organique a atteint 0,8% sur les marchés développés et 5,1% sur les marchés émergents, précise le communiqué. La croissance des volumes (RIG) s'est établie à 1,8%. Les adaptations de prix représentent 0,8% de la croissance organique, une part plutôt faible en comparaison sectorielle, indique Nestlé dans le communiqué.

Nestlé a enregistré des ventes en repli de 0,4% à 65,3 mrd CHF. Les taux de change ont influencé le résultat à hauteur de -0,4% tandis que les cessions ont pesé pour -2,6%, principalement en raison de la création de la coentreprise Froneri.

Les chiffres diffèrent quelque peu des prévisions du consensus AWP. Les analystes tablaient en moyenne sur des ventes légèrement plus élevées, à 65,47 mio CHF et sur une croissance organique un peu plus faible, de 2,5%. La croissance des volumes était escomptée en moyenne à 1,6%, soit légèrement en dessous de celle réalisée.

La direction de Nestlé a confirmé ses prévisions de ventes pour l'année en cours. La croissance organique devrait s'inscrire à un niveau similaire à celle réalisée sur les neuf premiers mois. La marge opérationnelle courante récurrente devrait progresser au minimum de 20 points de base à taux de change constants (TCC) en 2017, conformément aux objectifs formulés.

Les coûts de restructuration et charges enregistreront une augmentation additionnelle de 400 à 500 mio CHF en 2017, ce qui provoquera un déclin de 40 à 60 points de base de la marge opérationnelle courante TCC.

CROISSANCE CONTRASTÉE SELON LES DIVISIONS

Dans la région Amériques, la croissance organique s'est inscrite à 1,3%, majoritairement liée à des adaptions de prix (1,0%) plutôt qu'à une progression des volumes RIG (0,3%). Les ventes sont restées stables à 20,5 mrd CHF en raison d'une demande modérée en Amérique du Nord. La croissance a été plus forte en Amérique latine, portée par le segment animaux domestiques.

En Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient, la croissance organique a atteint 1,9%, grâce à la croissance des volumes RIG (1,4%) et aux adaptations de prix (0,5%). Les désinvestissements liés au transfert des activités Glaces à la co-entreprise Froneri ont eu un impact négatif sur les ventes. Celles-ci ont reculé de 9,4% à 11,8 mrd CHF.

En Asie, Océanie et Afrique sub-saharienne, la croissance organique a progressé de 5,3%, dont 3,6% en lien avec les volumes (RIG) et 1,7% avec les prix. Les ventes y ont progressé de 2,0% à 11,9 mrd CHF, porté par les segment café et cuisine en Chine.

Les ventes sont restées stables à 6,2 mrd CHF dans Nestlé Waters, de même que dans Nestlé Nutrition à 7,7 mrd CHF. Parmi les autres activités, Nespresso a poursuivi une croissance organique moyenne à un chiffre et même à deux chiffres en Amérique du Nord.

A l'ouverture, l'action cédait 1,0% à 83,90 CHF dans un marché SMI en baisse de 0,29%.

ol/buc/lk

(AWP / 19.10.2017 09h07)
News les plus lues