Niveau de sûreté nucléaire en Normandie "globalement satisfaisant"

Rouen - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a jugé mercredi le niveau de la sûreté nucléaire en Normandie "globalement satisfaisant en 2016" mais appelle les exploitants à rester "rigoureux" et pointe du doigt l'usine Areva de la Hague.

La division ASN de Caen s'appuie, entre autres, sur les 140 inspections réalisées dans les installations nucléaires de base ainsi que sur les déclarations d'événements significatifs rapportées par les exploitants tout au long de l'année 2016.

Selon les données fournies, ceux-ci se sont élevés au nombre de 13 sur l'ensemble des installations nucléaires normandes. En 2015, l'ASN de Normandie en avait recensé 15. En 2016, tous ont été classés au niveau 1, soit le second niveau sur une échelle allant de 0 à 7.

La région Normandie abrite trois centrales nucléaires en activité -Flamanville (Manche), Paluel et Penly (Seine-Maritime)- et accueille également l'usine Areva de traitements des combustibles nucléaires installée à La Hague (Manche).

Pour tous ces sites, à l'exception de celui de La Hague, "les performances en matière de sûreté sont jugées globalement satisfaisantes et rejoignent l'appréciation générale que l'ASN porte sur EDF ", a déclaré Hélène Héron, chef de la division de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN) de Caen, lors d'une conférence de presse à Rouen.

L'usine de La Hague ne reçoit que la mention "assez satisfaisant". La "protection" de l'usine Areva de la Hague contre "le risque d'explosion apparaît insuffisante", estime l'ASN.

Interrogée sur le fait de savoir si le réacteur n°2 de Paluel pourrait un jour redémarrer après la chute d'un générateur de vapeur en mars 2016, la chef de division de Caen, a indiqué "qu'il était trop tôt pour se prononcer".

Concernant le chantier de l'EPR de Flamanville, Mme Héron indique "que l'organisation mise en place par EDF est satisfaisante, mais qu'elle s'est avérée perfectible dans le domaine de la protection de l'environnement" ou encore "sur le traitement des écarts détectés lors de la surveillance effectuée par EDF sur les intervenants extérieurs".

cor-we/gvy/nas

AREVA

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE


(©AFP / 13 septembre 2017 16h58)
News les plus lues