Norvège: une frégate menace de couler après une collision

Oslo - Les secours tentaient jeudi de maintenir à flot une frégate de la Marine norvégienne, victime d'une importante voie d'eau après une collision avec un pétrolier maltais dans un fjord de Norvège.

L'accident, qui s'est produit peu après 04H00 (03H00 GMT) dans le fjord Hjeltefjord près de Bergen (ouest), a fait huit blessés légers qui ont été pris en charge, selon l'armée norvégienne.

De retour de l'exercice de l'Otan Trident Juncture conclu mercredi en Norvège, la frégate KNM Helge Ingstad est entrée en collision avec le tanker Sola TS, a indiqué l'armée.

La frégate moderne de quelque 5.000 tonnes a été victime d'une voie d'eau et ses 137 occupants ont dû être tous évacués.

"Elle a pris beaucoup d'eau et il y a un réel danger qu'elle coule là où elle se trouve", a déclaré à l'AFP un responsable du Centre de secours de Sola, en charge des opérations.

Le bâtiment prenait beaucoup de gîte par l'arrière, l'eau arrivant au niveau de sa plateforme hélicoptère, montrent des photos de Scanpix.

"Nous faisons tout ce que nous pouvons pour sauver le bateau", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Ivar Moen.

"Tous les moyens disponibles sont mobilisés", a-t-il ajouté, sans plus de précisions.

Le pétrolier de plus de 62.000 tonnes ne déplore quant à lui aucun blessé parmi les 23 personnes à bord et n'a subi que des dégâts légers, selon le centre de secours. Il attend d'être remorqué vers un terminal pétrolier proche, désormais fermé au trafic.

Selon l'administration côtière norvégienne, la citerne de carburant pour hélicoptère de 10 m3 de la frégate a été perforée. "La quantité qui a fui n'est pas déterminée", a indiqué l'agence dans un communiqué.

Des remorqueurs maintiennent le navire sur le littoral, a-t-elle ajouté, vraisemblablement pour éviter qu'il ne sombre dans des eaux profondes et fréquentées.

Selon l'organisme d'enquête sur les accidents, qui a ouvert une investigation, la collision a aussi impliqué un remorqueur, le Tenax.

Construite en Espagne en 2009, la KNM Helge Ingstad avait participé aux opérations de désarmement chimique de la Syrie entre décembre 2013 et mai 2014.

(©AFP / 08 novembre 2018 09h43)
News les plus lues