Novartis présente de nouvelles données sur RTH258 (dégénérescence maculaire)

Zurich (awp) - Novartis a présenté de nouvelles données pour son candidat RTH258 (Brolucizumab) lors du congrès annuel de l'AAO (American Academy of Ophthalmology) à la Nouvelle Orléans. Les données de deux études de phase III HAWK et HARRIER ont comparé le candidat avec Eylea (Aflibercept) de Bayer pour le traitement de patients atteints de dégénérescence maculaire néovasculaire (nAMD).

Le candidat de Novartis s'est montré supérieur au produit de Bayer au niveau, important dans ce cas, des critères secondaires d'évaluation, a relevé Vas Narasimhan, Global Head, Drug Development et Chief Medical Officer lors d'une téléconférence de presse.

Comme annoncé l'été passé, les études ont montré que RTH259 a atteint les critères primaires d'évaluation. Lors d'un traitement de 12 semaines, la vue des patients a été sensiblement améliorée. Dans les deux études, le candidat n'a pas été inférieur à Eylea.

Les critères secondaires portaient sur l'activité générale de la maladie (overall disease activity). Dans le cas de l'AMD néovasculaire, un excès de liquidité dans l'oeil entraîne des dommages et la cécité. L'étude HAWK a montré que 35% des patients avaient moins de liquidité dans l'oeil comparé à Eylea. Pour HARRIER, ce pourcentage était de 33%, le tout dans la 16e semaine de traitement.

Après 48 semaines, le taux était de 31% pour HAWK et de 41% pour HARRIER. Selon M. Narasimhan, il s'agit là de réductions significatives de l'activité générale de la maladie et cela vient étayer l'effet à long terme de RTH258. Par ailleurs, par rapport à Eylea, le nombre de traitements est de un toutes les 12 semaines contre un toutes les 6-8 semaines.

Quant à savoir si RTH258 ne va pas cannibaliser Lucentis, produit conjointement avec Genentech, le directeur botte en touche: le candidat permettra un accès direct au marché américain. Genentech distribue Lucentis aux Etats-Unis, Novartis hors des USA.

Une demande d'homologation est prévue dans la seconde moitié ou au 4e trimestre 2018. L'homologation pourrait intervenir en 2019. Novartis estime que RTH258 est un blockbuster potentiel.

hr/an/rp

(AWP / 11.11.2017 09h57)
News les plus lues