Nucléaire au Royaume-Uni: EDF étudie ses options dans l'optique du retrait de Centrica

Paris - EDF a indiqué mercredi qu'il étudiait diverses options quant à l'avenir de ses participations dans ses centrales nucléaires britanniques, alors que le groupe Centrica souhaite céder les 20% qu'il détient dans le parc d'EDF Energy, filiale du Français au Royaume-Uni.

"Après l'annonce de Centrica de son intention de céder d'ici 2020 sa participation de 20% dans le parc nucléaire opéré par EDF Energy, EDF prend actuellement des mesures pour soutenir ce processus et considère différentes options", a affirmé le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP.

EDF, via sa filiale EDF Energy, exploite et détient 80% de huit centrales nucléaires (pour une capacité d'environ 9 gigawatts) au Royaume-Uni.

Après la publication dans la presse britannique d'informations selon lesquelles il serait en discussions avec le chinois CGN pour qu'il rachète 49% de son parc britannique, EDF précise toutefois qu'il compte "conserver un contrôle et une participation majoritaire" dans ses actifs.

"Aucune décision concernant un éventuelle cession minoritaire n'a encore été prise", ajoute le groupe français, engagé depuis 2015 dans un plan de cessions de 10 milliards d'euros, dont la quasi-totalité devrait être réalisé d'ici à la fin de cette année.

mhc/tq/pb

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

CENTRICA

CGN POWER

(©AFP / 11 juillet 2018 20h49)
News les plus lues