Nucléaire: Areva et EDF proches d'un accord sur les combustibles usagés

Paris - Areva et EDF sont proches de la conclusion d'un accord sur le traitement et le recyclage des combustibles utilisés par le groupe électrique dans ses centrales, plus d'un an après l'échéance du précédent contrat, a annoncé mercredi le patron du géant nucléaire français.

Je pense que nous ne sommes pas très loin d'une conclusion, a déclaré Luc Oursel devant la commission d'enquête parlementaire sur le coût du nucléaire.

C'est normal pour un contrat qui va représenter quelques milliards d'euros d'avoir deux entreprises qui défendent normalement leurs intérêts, a-t-il ajouté. EDF a des attentes de productivité, nous avons des attentes de défense de nos marges.

Le nouveau contrat devrait s'étendre sur une durée supérieure à cinq ans qui était prévue dans le contrat précédent (2008-2012), pour éviter de se retrouver à des échéances trop rapprochées, a dit le dirigeant, sans vouloir préciser le détail des négociations.

Il est vraisemblable aussi que les volumes retraités seront légèrement supérieurs. Il est évident qu'en échange de ces contreparties, EDF nous demandera un prix légèrement inférieur, a-t-il encore précisé.

Nous représentons évidemment pour EDF la seule possibilité opérationnelle importante de retraitement, EDF représente pour nous une très grosse partie des clients de La Hague, l'usine de retraitement de déchets nucléaires d'Areva.

mpa/cb/jpr

AREVA

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

(©AFP / 07 mai 2014 20h03)
News les plus lues