Pétrole: la fusion Idemitsu Kosan/Showa Shell approuvée en AG

Tokyo - La fusion entre les deux groupes pétroliers Idemitsu Kosan et Showa Shell a été approuvée mardi par les actionnaires des deux groupes, mettant fin à un feuilleton à rebondissements.

Le projet, qui date de 2015 mais s'était heurté à l'opposition des héritiers des fondateurs d'Idemitsu, "a été approuvé lors d'assemblées générales extraordinaires d'actionnaires", distinctes mais simultanées, ont annoncé les compagnies dans un communiqué commun.

Elles ont confirmé le calendrier annoncé précédemment, avec une fusion effective au 1er avril 2019.

A cette date-là, aura lieu l'échange d'actions: "Idemitsu Kosan va distribuer ses actions aux actionnaires de Showa Shell et acquérir l'ensemble des actions du groupe", selon les modalités détaillées sur le site internet d'Idemitsu: 0,41 titre Idemitsu pour une action de Showa Shell, lequel doit être radié de la Bourse fin mars.

Le nouvel ensemble se positionnera en puissant rival du numéro un nippon, JXTG Holdings.

La famille fondatrice d'Idemitsu, qui dispose de 28% des droits de vote, a longtemps dénoncé ce projet de rapprochement, jugeant les cultures des deux entreprises incompatibles. La bataille avait été portée devant les tribunaux, avant qu'une volte-face ne permette de relancer les discussions cette année.

"L'industrie pétrolière nationale est confrontée à des défis structurels tels que la baisse à court et moyen terme de la demande de produits pétroliers et une surcapacité", avaient expliqué en juillet les deux groupes, appelant à fusionner au plus vite "face à ce contexte de plus en plus difficile".

anb/kap/nas

IDEMITSU KOSAN

SHOWA SHELL SEKIYU

(©AFP / 18 décembre 2018 06h15)