Panalpina: bénéfice en baisse au premier trimestre

(développement)

Zurich (awp) - Le groupe de logistique Panalpina a vu son bénéfice baisser au premier trimestre 2017. Le chiffre d'affaires a légèrement reculé également, en dépit d'une hausse des volumes. La marge brute, significative pour la branche étant donné qu'elle est corrigée des taux volatils du fret, a diminué nettement, de 8,8% à 332,7 mio CHF.

L'Ebit a baissé de 32% à 16,4 mio en dépit de charges d'exploitation plus faibles et la marge Ebit/bénéfice brut s'est élevée à 4,9%, après 6,6%. Au final, le bénéfice net a reculé de 28% à 12,4 mio CHF.

Le chiffre d'affaires net a baissé de janvier à mars de 2,3% à 1,28 mrd CHF. En dépit d'une pression constante sur les marges, Panalpina est parvenu à croître au niveau des volumes de transport davantage que le marché du fret aérien et maritime, a indiqué vendredi le groupe dans un communiqué.

Ces résultats sont en conséquence inférieurs aux prévisions des analystes. Le consensus AWP avait tablé sur un chiffre d'affaires net de 1,32 mrd CHF, un bénéfice brut de 339,0 mio, un Ebit de 20,6 mio et un bénéfice net de 16,2 mio CHF. La direction avait pour sa part annoncé lors de la présentation des résultats annuels 2016 que le premier trimestre serait vraisemblablement inférieur à l'année précédente.

VOLUMES EN HAUSSE

Dans les activités du fret maritime, la pression sur les marges s'est maintenue. Celle-ci avait été déclenchée par la faillite de la société sud-coréenne Reederei Hanjin en automne dernier. Au niveau Ebit, il en a résulté une perte de 3,2 mio CHF comme au trimestre précédent. Les volumes de transport ont toutefois enflé de 7%, alors que le marché progressait de 4%, selon les estimations de Panalpina.

En fret aérien, les volumes ont aussi nettement gagné du terrain (+8%). L'Ebit a toutefois reculé de 3,9% à 17,1 mio CHF.

Pour 2017, Panalpina s'attend à ce que les "difficultés au niveau de la dynamique de marché persistent", selon les propos tenus par le directeur général (CEO) Stefan Karlen, cité dans le communiqué. Ce dernier se montre toutefois prudemment optimiste. Il estime que l'entreprise est bien positionnée sur les marchés, ce qui devrait lui permettre de maintenir sa croissance des volumes et gagner de nouvelles parts de marché.

Par ailleurs, il prévoit également une amélioration des recettes, étant donné que "les taux du fret sont élevés dans le contexte de marché actuel, alors qu'ils étaient en baisse l'année passée à la même période". La priorité de l'entreprise reste cependant de redevenir bénéficiaire dans le domaine du fret maritime, a conclu le CEO.

fah/fr

(AWP / 21.04.2017 09h45)

News les plus lues