Pays-Bas: des conditions météorologiques extrêmes paralysent le pays

La Haye - Des conditions météoroliques extrêmes paralysent jeudi les Pays-Bas, où de violentes rafales de vent clouaient les avions au sol, laissant trains et bâteaux à quai et provoquant la fermeture de nombreux axes routiers.

L'aéroport d'Amsterdam Schiphol a annulé tous les vols jeudi matin, alors que l'Institut météorologique néerlandais (KNMI) a classé une grande partie du pays en code rouge, le plus élevé.

"La totalité du trafic aérien a été suspendu jusqu'à nouvel ordre", a fait savoir l'aéroport sur Twitter.

L'aéroport, un des plus importants hubs aériens d'Europe, s'attendait toutefois à ce que le trafic aérien "redémarre progressivement vers 12H00" (11H00 GMT).

Sur son site internet, le KNMI parle de "grosse tempête venue de la côte ouest, avec des rafales de vent très violentes de 110 à 130 km/h, et jusqu'à 140km/h localement".

"De telles rafales de vent sont un danger pour les personnes et la circulation", a-t-il souligné.

La société de chemin de fer nationale NS a également averti les voyageurs sur son compte Twitter que plus aucun train ne circulait jusqu'à nouvel ordre: "en raison de la forte tempête, le trafic ferroviaire a été interrompu jusqu'à nouvel ordre".

Il est conseillé aux Néerlandais de rester chez eux et de ne pas prendre la route. Plus de 25 camions ont déjà été couchés par les fortes ravales de vent et des cyclistes ont été soufflés de leur bicyclette, selon les médias néerlandais.

En ville, des arbres arrachés sont tombés sur les voies de tram, dont le trafic a également été stoppé, tout comme celui des bus à La Haye, notamment.

La ville portuaire de Rotterdam (sud) est pratiquement inaccessible depuis les axes venant du Nord, notamment de La Haye et d'Amsterdam, selon l'organisation nationale pour la circulation VID.

(©AFP / 18 janvier 2018 12h02)
News les plus lues