Pétrole: la compagnie chinoise CNOOC va réduire sa production en 2016

Hong Kong - Le groupe public pétrolier chinois CNOOC prévoit pour la première fois depuis plus de 15 ans de réduire sa production de brut en 2016, dans un contexte d'effondrement des cours de l'or noir lié notamment au recul de la demande chinoise.

La croissance chinoise a ralenti en 2015 à 6,9%, son plus bas niveau depuis 25 ans, a annoncé le gouvernement, confirmant l'essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale qui exacerbe l'anxiété des marchés mondiaux.

La CNOOC, plus important producteur chinois offshore de pétrole et de gaz, a annoncé mardi qu'il visait pour 2016 une production d'or noir entre 470 et 485 millions de barils, contre 495 millions en 2015.

Il s'agirait de la première baisse de production depuis 1999 pour le géant énergétique coté à New York et à Hong-Kong.

La CNOOC est une des premières majors au monde qui annonce explicitement une baisse de production, a déclaré à Bloomberg l'analyste Michael Barron, de Eurasia Group.

Le titre de la CNOOC a terminé mercredi la séance à la Bourse de Hong Kong sur un recul de 6,13%, alors que l'indice Hang Seng cédait de 3,82%.

Les cours du brut ont poursuivi leur dégringolade mercredi. Alors que le baril se négociait en juin 2014 au dessus de 100 dollars, il en vaut désormais environ 27.

En cause une situation durable d'offre excédentaire, que n'arrive plus à absorber une demande morose.

Dans ce contexte de fébrilité, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé mardi ses prévisions de croissance. L'économie mondiale pourrait bientôt dérailler, a indiqué le FMI, en pointant le ralentissement chinois et la situation périlleuse de nombreux pays émergents.

at/sm/jac/php

CNOOC

(©AFP / 20 janvier 2016 11h17)