Phoenix Mecano: ventes et rentabilité opérationnelle en hausse en 2016

(ajoute détails par segment, commentaires CEO et cours de Bourse)

Stein am Rhein (awp) - Le groupe Phoenix Mecano a bouclé l'année 2016 sur un chiffre d'affaires brut (non audité) de 583,2 mio EUR, en hausse de 4,2%. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est amélioré plus que proportionnellement (+12,8%) à 59 mio et le résultat avant intérêts et impôts (Ebit) a bondi de 13,5% à 34,5 mio.

Le bénéfice net a ainsi été plus que triplé à environ 23 mio EUR, selon les chiffres préliminaires publiés jeudi. Si les ventes se sont avérées supérieures aux pronostics des analystes consultés par AWP, l'Ebit en revanche est ressorti dans le bas de la fourchette des prévisions, alors que le bénéfice les a déçues.

Le segment Composants mécaniques, le plus important du groupe industriel schaffhousois, est celui qui a connu la plus forte croissance organique, soutenue par DewertOkin, unité spécialisé dans le mobilier ajustable, dont les volumes de production en Chine ont une nouvelle fois augmenté.

Technique des boîtiers a enregistré une évolution contrastée en zone euro et en Amérique du nord, alors que d'importants projets ont abouti sur les marchés indien et sud-coréen. Par ailleurs, la marge d'exploitation du segment a pu être stabilisée, assure Phoenix Mecano.

RETOUR À LA RENTABILITÉ D'ELCOM/EMS

La division à problèmes ELCOM/EMS est parvenue à renouer avec les chiffres noirs au niveau Ebitda en 2016, et générer un flux de trésorerie opérationnelle positif. Au niveau Ebit, elle reste dans le rouge, en raison notamment de charges non récurrentes de 2,4 mio EUR liées à l'intégration de l'allemand Ismet, racheté en juin dernier, et des amortissements à hauteur de 3,4 mio.

Pour le directeur général (CEO) Rochus Kobler, ce n'est pas suffisant. "Nous visons désormais la rentabilité au niveau Ebit", a-t-il confié à AWP, rappelant que les mesures de restructuration avaient été déployées et les opportunités de croissance mises à contribution.

L'acquisition d'Ismet a permis à ELCOM/EMS d'atteindre une taille critique, sur la base de laquelle la division peut poursuivre sa croissance, a ajouté le CEO.

Pour l'exercice en cours, la direction s'attend à voir ses activités profiter de la remontée des prix du pétrole, du retour de l'inflation et d'une embellie conjoncturelle aux Etats-Unis et dans plusieurs importants débouchés européens.

La publication des chiffres définitifs et la conférence de bilan sont prévus pour le 25 avril.

A la Bourse Suisse, les chiffres dévoilés par le groupe schaffhousois n'ont pas suscité l'enthousiasme chez les investisseurs. Vers 13h10, l'action au porteur Phoenix Mecano se délestait de 1,1% à 503,50 CHF dans des volumes très modestes, alors que son indice de référence (SPI) s'étiolait de 0,41%.

buc/al

(AWP / 16.02.2017 13h31)

News les plus lues