Plus de la moitié des emplois maintenus à ABB Sécheron

Genève (awp/ats) - L'hécatombe sur le site d'ABB Sécheron à Meyrin sera un peu moins importante que prévu. Après la consultation du personnel, plus de la moitié des emplois fixes sera maintenue et aucun licenciement ne sera prononcé en 2018.

Le groupe zurichois d'électrotechnique avait dit début novembre que les quelque 150 emplois, la quasi totalité de la production de transformateurs de traction, allaient être délocalisés vers la Pologne. Il y a un mois, le personnel avait ensuite proposé des pistes pour reconvertir le site en pôle d'excellence.

Ce dialogue a abouti à des mesures pour préserver l'activité. Première d'entre elles, 115 postes sur 200 seront conservés et le service pour les transformateurs de traction reste à Genève. Seul celui lié au marché allemand sera délocalisé à Halle.

Le nombre d'employés fixes affectés par les mesures passe de 100 à 85, qui seront accompagnés par un dispositif et qui bénéficieront d'un plan social. En outre, les dizaines de travailleurs temporaires ne seront pas conservés. La période d'application de la restructuration sera prolongée de 18 à 24 mois, jusqu'à fin 2019.

Autre indication, Genève va elle également rester la plate-forme pour Tosa. Plusieurs employés ont déjà été affectés à ce centre de compétences pour cette technologie dont les Transports publics genevois (TPG) ont été les précurseurs.

Même si les bus électriques livrés en décembre ont été victimes d'un problème technique qui n'a toujours pas permis sa remise en fonction. Ces véhicules Tosa ont la particularité de se recharger très rapidement, en quelques secondes, aux arrêts.

Un centre pour le transport public durable sera par ailleurs établi à Genève avec les parties prenantes locales. Une évaluation sera aussi menée pour la viabilité du développement des transformateurs à moyenne fréquence comme nouvelle activité.

Le site de Meyrin a pour clients de nombreux constructeurs de trains et de compagnies ferroviaires. ABB Sécheron, lancée en 1879, fabrique aussi des installations fixes de moyenne tension et de services ferroviaires.

ats/al

(AWP / 12.01.2018 15h27)
News les plus lues