Prévisions Richemont: Ebit semestriel attendu à 1,3 milliard d'euros

(complété avec les prévisions de Baader Helvea)

Zurich (awp) - Compagnie Financière Richemont publie vendredi ses résultats au premier semestre de l'exercice décalé 2018-2019, clos fin septembre. Huit analystes ont contribué au consensus:

S1 2018/19E
(en mio EUR) consensus AWP fourchette S1 2017/18A estimations

chiffre d'affaires 6'858 6'770 - 6'933 5'605 8
EBIT 1'320 1'199 - 1'386 1'166 8
marge % 19,2 17,5 - 20,0 20,8 8
bénéfice net 1'037 962 - 1'091 974 4

FOCUS: les recettes au premier semestre risquent de passer au peu au second plan, le groupe ayant déjà publié en septembre ses ventes sur cinq mois. Richemont avait alors dévoilé une croissance organique, hors la reprise totale de Yoox Net-A-Porter et Watchfinder, de 10%. En comptant le mois de septembre, l'évolution sur six mois devrait être semblable.

La rentabilité sera suivie de plus près. La bonne santé de l'activité joaillère devrait avoir un impact favorable sur la marge, mais la hausse des dépenses en marketing, la restructuration des surfaces de ventes et les investissements dans le commerce en ligne risquent d'avoir pesé.

Les investisseurs craignent également que le moral des consommateurs pourrait avoir souffert de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

OBJECTIFS: Richemont est d'habitude avare en objectifs chiffrés et n'a pas donné d'indication pour l'année en cours. La direction voit cependant ses principales marques comme Cartier, IWC et Piaget bien positionnées pour générer de la croissance à long terme.

POUR MÉMOIRE: fin octobre, Richemont et le géant de la vente en ligne chinois Alibaba ont annoncé un partenariat pour proposer à la clientèle chinoise les produits de luxe de la plateforme d'e-commerce Yoox-net-à-porter.

Mi-septembre, le gestionnaire de marque de luxe s'est doté d'un nouveau directeur général avec Jérôme Lambert. Ce dernier occupait jusqu'ici la fonction de directeur opérationnel.

Sur les cinq premiers mois de l'exercice, les ventes se sont envolées de 22% à 5,67 milliards d'euros. A taux de change constants, le chiffre d'affaires a gonflé de 25%. La croissance organique s'est inscrite à 10% en monnaies locales, alors que les prévisions du consensus la plaçait à 9%. Les montres mises à part, toutes les divisions ont satisfait ou dépassé les attentes.

COURS DE L'ACTION: depuis le début de l'année, le titre Richemont a perdu 15%, pénalisé par le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

richemont.com

jl/mk/al/jh

(AWP / 08.11.2018 16h27)
News les plus lues