Première grève annoncée chez Amazon Espagne

Madrid - Plus de mille salariés d'Amazon Espagne sont appelés à faire grève les 21 et 22 mars contre les risques de dégradation de leurs conditions salariales et en matière de primes, une première, a-t-on appris mardi de source syndicale.

"Nous avons annoncé une grève, pour la première fois chez Amazon Espagne, mais elle ne concernera que le centre logistique de San Fernando de Henares, près de Madrid, le plus grand d'Espagne et le premier créé dans le pays" en 2012, a expliqué à l'AFP une représentante du syndicat Commissions ouvrières (CCOO), Ana Berceruelo.

Il s'agit de protester contre "une réduction des droits" des travailleurs, a expliqué cette conseillère syndicale.

"Cela fait 17 mois que nous négocions une nouvelle convention collective mais il n'y a pas moyen de parvenir à un accord : l'entreprise veut seulement réduire les droits des travailleurs, pour gagner plus", a assuré Ana Berceruelo.

La proposition d'augmentation des salaires resterait en dessous du taux d'inflation, les primes de nuit seraient réduites tout comme la rémunération des heures supplémentaires, a-t-elle dit.

La direction voudrait appliquer la convention du secteur de la logistique et non plus la convention d'entreprise spécifiquement en vigueur sur ce site, a ajouté Ana Berceruelo.

CCOO affirme que les employés n'ont pas bénéficié d'augmentation de salaires depuis 2016 sur ce site où ils préparent les colis adressés aux clients d'Espagne et d'Europe.

"1.100 salariés d'Amazon et 900 d'entreprises d'intérim" travaillent selon Mme Berceruelo dans ce centre, situé à 15 km à l'est de Madrid.

Le salaire moyen y est d'environ 20.000 à 21.000 euros par an - versé en 14 fois - contre 19.000 dans le secteur, a ajouté la conseillère syndicale.

"Nous continuerons à maintenir un dialogue direct avec nos associés et à garantir les meilleures conditions de travail, une enveloppe de rémunération compétitive, une grande ambiance de travail et des opportunités professionnelles", a pour sa part écrit la direction d'Amazon en Espagne dans un communiqué.

Fin 2017, la compagnie comptait 1.600 salariés en Espagne, a précisé une porte-parole d'Amazon.

Une médiation doit avoir lieu mercredi et faute d'accord, le préavis de grève sera officiellement déposé, selon la source syndicale.

Fin 2017, des salariés d'un centre de distribution en Italie et de six sites Amazon en Allemagne s'étaient également mis en grève pour réclamer une redéfinition de leurs conditions de travail et des hausses de salaires.

Le fondateur de la multinationale, Jeff Bezos a récemment ravi à Bill Gates la première place du classement des milliardaires mondiaux du magazine Forbes, avec une fortune évaluée à 90,8 milliards d'euros (112 milliards de dollars).


(©AFP / 13 mars 2018 18h01)
News les plus lues