Presse: Commerzbank pourrait supprimer 9000 emplois

Berlin (awp/afp) - La deuxième banque allemande Commerzbank pourrait supprimer environ 9.000 emplois au cours des prochaines années dans le cadre d'une restructuration qui pourrait coûter jusqu'à un milliard d'euros, affirme le quotidien économique Handelsblatt dans son édition de mardi.

Il n'est pas encore déterminé si ces suppressions de postes se feront via des licenciements ou non, précise le quotidien en citant des sources dans les milieux financiers.

Ce plan de restructuration, qui s'étalerait jusqu'en 2020 et dont le coût pourrait représenter jusqu'à un milliard d'euros, sera présenté vendredi par le patron de la banque, Martin Zielke, selon le Handelsblatt.

Par conséquent, le conseil d'administration de la banque envisagerait de supprimer le dividende cette année.

En 2015, le groupe avait versé un dividende à ses actionnaires pour la première fois depuis la crise financière de 2008, à hauteur de 20 centimes par action.

La deuxième banque allemande s'est refusée à commenter ces informations, indique encore le Handelsblatt.

Comme ses rivales, Commerzbank souffre de l'environnement de taux d'intérêts très bas, d'un durcissement de la réglementation bancaire, de la forte concurrence sur son marché domestique et de l'arrivée de nouveaux acteurs venus du numérique.

Particulièrement ébranlée par la crise financière en 2008, Commerzbank avait dû être rachetée par l'État allemand, aujourd'hui actionnaire à hauteur de 15%.

Commerzbank emploie actuellement environ 51.300 personnes. Lundi, le titre de la deuxième banque allemande a terminé à 6,05 euros (- 4,08%).

afp/rp

(AWP / 26.09.2016 21h37)