Presse: Sulzer va supprimer 1200 postes dans les douze prochains mois

Zurich (awp) - Le conglomérat industriel Sulzer va vraisemblablement supprimer près de 1200 postes au cours des douze prochains mois. Ces coupes devraient également toucher la Suisse, écrit la "HandelsZeitung" (à paraître jeudi), qui se base sur ses propres recherches. Selon des sources internes de Sulzer 80 postes devraient passer à la trappe dans la division Chemtech. Les représentants du personnel ont été convoqués pour vendredi.

Sollicité par l'hebdomadaire alémanique, le groupe winterthourois n'a pas souhaité commenter l'information.

Lors de la conférence de presse de bilan, le directeur général (CEO) fraîchement entré en fonction, Greg Poux-Guillaume, avait déclaré que l'analyse de la compétitivité était un processus constant. En raison de la pression sur les prix du gaz et du pétrole, l'entreprise avait pronostiqué pour 2016 une contraction des ventes et des commandes de l'ordre de 5-10%.

Avec son programme d'économies baptisé SFP (Sulzer Full Potential), qui devrait être pleinement déployé à partir de 2018, Sulzer vise désormais des économies à hauteur de 200 mio CHF, contre 120-180 mio précédemment.

A la question de savoir si un nouveau programme d'économies ou des suppressions de postes étaient à prévoir, au vu des perspectives plutôt sombres des secteurs pétrolier et gazier, le CEO avait répondu à AWP ne pas s'attendre à un nouveau programme. "La mise en oeuvre du programme SFP devrait suffire", avait-il assuré.

cf/tp/buc/rp

(AWP / 09.03.2016 18h54)