Prévisions Nestlé: croissance organique sur 9 mois entre 2,5% et 2,7%

Zurich (awp) - La multinationale agroalimentaire Nestlé prévoit de dévoiler jeudi 19 octobre un aperçu de ses résultats sur neuf mois. Huit analystes se sont livrés à l'exercice des prévisions.

9 mois 2017E
(en mio CHF) consensus AWP fourchette 9 mois 2016A estimations

chiffre d'affaires 65'470 64'999 - 65'833 65'514 8

(en %)
croissance organique 2,5 2,5 - 2,7 3,3 7
croissance des volumes (RIG) 1,6 1,5 - 1,7 2,5 7
FOCUS: les observateurs pourront porter toute leur attention aux résultats à proprement parler de Nestlé, la nouvelle équipe de direction ayant fait le point il y a trois semaine sur l'orientation stratégique qu'elle entend donner au paquebot veveysan. Le groupe ne communicant que sur ces ventes au troisième partiel de l'année, la croissance organique (équivalent à celle des volumes et des variations tarifaires, mais apurée des effets de changes et des fusions-acquisitions) constituera le plat de résistance.

Les jalons à moyen terme fraîchement posés par le nouveau timonier Mark Schneider (voir objectifs) ont été plutôt bien accueillis par les analystes, quoique jugés un peu modestes sur le front de la rentabilité.

OBJECTIFS: la direction vise une marge opérationnelle courante récurrente de 17,5% à 18,5% d'ici à 2020, assortie d'une croissance organique de l'ordre de 5%. Le plan de redressement prévoit par ailleurs des économies de 2 à 2,5 mrd CHF sur les quelque 18 mrd CHF de frais structurels. Dans le détails, les coûts de production devront être rabotés de 0,6 à 0,8 mrd CHF, ceux d'approvisionnement de 0,5 à 0,6 mrd et ceux d'administration de 0,9 à 1,1 mrd CHF.

Sur l'exercice en cours, Nestlé table sur une croissance organique de 2 à 4%, "vraisemblablement" toutefois dans le bas de cette vaste fourchette.

POUR MÉMOIRE: dans le cadre du remaniement de son portefeuille, pouvant concerner jusqu'à 10% de ses revenus, Nestlé s'est offert récemment quelques petites acquisitions ou participations. Le groupe vaudois a ainsi pris le contrôle mi-septembre du torréfacteur et exploitant de cafés américain Blue Bottle Coffee. La multinationale avait repris peu auparavant aux Etats-Unis toujours le producteur d'aliments végétariens Sweet Earth, ainsi qu'une participation minoritaire dans le spécialiste des plats à emporter Freshly.

Le mastodonte de la Riviera lémanique s'interroge par ailleurs depuis mi-juillet sur l'avenir de sa division Confiserie au pays de l'oncle Sam - 900 mio USD de revenus l'an dernier - n'excluant pas une éventuelle cession avant encore la fin de l'année.

Le programme de rachat d'actions lancé cet été prévoit le rapatriement de titres à concurrence de 20 mrd CHF d'ici fin juin 2020.

COURS DE L'ACTION: le titre Nestlé s'est étoffé de quelque 15% depuis le début de l'année, contre environ 13% pour le SMI. La nominative évolue actuellement autour de 84 CHF, non loin de son plus haut historique de 86,00 CHF atteint fin juin.

jl/uh/jh/rp

(AWP / 18.10.2017 14h30)
News les plus lues