Prix des matières premières et franc fort brident l'euphorie des PME

Zurich (awp) - Le dernier sondage effectué par EY Suisse auprès de petites et moyennes entreprises (PME) laisse entrevoir un regain d'optimisme, en particulier dans le secteur secondaire. Volatilité du prix des matières premières et renchérissement du franc face à l'euro modèrent toutefois l'ampleur de l'embellie, souligne lundi le cabinet de conseil dans un rapport.

Avec un taux de satisfaction quant à leur situation actuelle de désormais 60% et inédit depuis 2011, les sociétés industrielles rattrapent leurs consoeurs actives dans les services qui affichent pour leur part un taux de 65% et se maintiennent en tête de classement.

Moins d'une PME industrielle sur deux (46%) table toutefois sur une progression de son chiffre d'affaires par rapport à 2017. Le serpent de mer du franc fort cède la première place au firmament des préoccupation des responsables d'entreprises à la volatilité des prix des matières premières.

Les patrons interrogés soutiennent qu'une réduction de la fiscalité des entreprises, associée à un allègement des contraintes bureaucratiques, leur faciliterait la tâche pour faire face à ces préoccupations.

jh/al

(AWP / 16.04.2018 10h54)
News les plus lues