Produits reconditionnés: Back Market lève 41 millions d'euros

Paris - Le site de vente de smartphones et autres produits technologiques reconditionnés Back Market a levé 41 millions d'euros auprès d'investisseurs comme Groupe Arnault et Eurazeo, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

"Cette augmentation de capital donne à la société les moyens d'accélérer son développement sur un marché mondial en forte croissance estimé à 50 milliards d'euros, dont 22 milliards pour les seuls smartphones", a indiqué Back Market.

Back Market (90 salariés), qui est déjà présent dans cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique), vise notamment le marché américain.

Créé en 2014, Back Market avait déjà levé 7 millions d'euros auprès de Daphni et d'Aglae Ventures, deux fonds qui ont également participé à cette nouvelle levée de fonds.

Back Market ne reconditionne pas lui même les smartphones, tablettes et autres télévisions mais met en relation les clients avec des marchands "certifiés et contrôlés en continu".

"Cette levée va nous permettre d'aller encore un cran plus loin dans le monitoring et l'accompagnement de nos marchands", a indiqué dans un billet de blog Vianney Vaute, l'un des trois cofondateurs de Back Market.

La levée de fonds de Back Market fait suite à au moins deux grosses opérations du même type dans le secteur depuis le début de l'année.

Début février, le site français Recommerce, un autre spécialiste français du smartphone reconditionné avait annoncé une levée de fonds de 50 millions d'euros, auprès notamment du fonds Creadev de la famille Mulliez.

Début mars, le site allemand reBuy avait bouclé un tour de table de 21 millions d'euros.

Selon une étude de Counterpoint rendue publique en mars, le marché mondial des smartphones reconditionnés a cru de 13% en 2017 à 140 millions d'unités, atteignant près de 10% des ventes totales de ces appareils.

lby/ef/bh

EURAZEO

(©AFP / 13 juin 2018 13h54)
News les plus lues