Proximus relève ses prévisions annuelles après un bon 3e trimestre

Bruxelles (awp/afp) - Le groupe belge de télécommunications Proximus (ex-Belgacom) a relevé vendredi ses prévisions pour 2016 après des résultats en hausse au troisième trimestre.

Le bénéfice net (part du groupe) a plus que doublé au troisième trimestre, atteignant 160 millions d'euros, contre 69 millions d'euros en 2015. Cette progression s'explique par une hausse de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) et une baisse des coûts financiers, a expliqué le groupe dans un communiqué.

"Nous revoyons à la hausse nos prévisions de l'Ebitda sous-jacent du groupe avec une croissance de 3% à 4%", a affirmé Dominique Leroy, la PDG du groupe, citée dans le communiqué.

Sur le trimestre, Proximus enregistre une hausse de 4,7%, à 474 millions d'euros, de son Ebitda sous-jacent.

Cette progression est "entièrement attribuable" à la croissance de 5,5% de l'Ebitda sous-jacent de Proximus sur les marchés domestiques, Belgique et Luxembourg.

Le chiffre d'affaires du groupe atteint 1,487 milliard d'euros au troisième trimestre, en recul de 1,4%.

Mais il progresse sur cette période de 1,05% sur les marchés domestiques, à 1,105 milliard d'euros, "malgré l'impact de la réglementation" de l'Union européenne sur les frais d'itinérance, ou roaming.

Cette hausse est due à la croissance des données fixes (+4,1%), de la télévision (+10,8%) et de l'ICT )technologies de l'information et des télécommunications, +1,0%).

Le chiffres d'affaires domestique a aussi bénéficié, selon le communiqué, des ventes de mobiles engendrées par la campagne de promotion "Back-to-School".

Les revenus de la filiale BICS (Belgacom International Carrier Services), qui se consacre au transport de communications dans le monde entier et qui est également détenue par l'opérateur suisse Swisscom, ont en revanche baissé de 9,1%, à 382 millions d'euros.

afp/buc

(AWP / 28.10.2016 11h00)