Résumé de la journée du 10 octobre 2018

Réforme des retraites: le gouvernement abat ses premières cartes

Attendu de pied ferme par les partenaires sociaux, le gouvernement a un peu levé le voile mercredi sur la future réforme des retraites en présentant les "premiers grands principes" du système "universel" voulu par Emmanuel Macron.

Cela faisait des mois qu'ils attendaient "que le gouvernement sorte du bois", comme l'a résumé Pascal Pavageau. A l'instar du leader de FO, les principaux chefs de file syndicaux et patronaux sont venus au ministère des Solidarité et de la Santé pour obtenir, enfin, des précisions sur ce chantier social monumental.

Lire l'article



Plainte déposée contre la France pour crimes contre l'humanité

Nations unies (Etats-Unis) - Une plainte a été déposée le 2 octobre devant la Cour pénale internationale contre la France pour crimes contre l'humanité en raison des essais nucléaires expérimentés en Polynésie, a affirmé mardi à l'ONU le dirigeant indépendantiste polynésien Oscar Temaru.

"Nous le devons à toutes les personnes décédées des conséquences du colonialisme nucléaire", a ajouté l'ex-président de la Polynésie, un archipel français situé dans le Pacifique et qui compte 270.000 habitants.

Lire l'article



Pétrole: pourquoi le baril à 100 dollars fait-il trembler ?

Londres - Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques.

Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir.

Lire l'article



Les milliardaires chinois laissent des plumes dans la guerre commerciale

Les temps sont durs pour les multimilliardaires chinois: ils s'éloignent du haut du podium à mesure que la guerre commerciale avec l'Amérique de Donald Trump fait plonger la Bourse...

Lire l'article



Swatch et Richemont plombés par une étude de Morgan Stanley

Zurich (awp) - Les cours des titres Swatch et Richemont étaient relégués dans les tréfonds du classement de la Bourse suisse mercredi à l'approche à la mi-journée. Les observateurs pointent du doigt une étude publiée dans la matinée par le mastodonte bancaire américain Morgan Stanley, qui prédit des lendemains qui déchantent aux acteurs du luxe et a dégradé son appréciation pour l'ensemble du segment européen à "underweight".

A 11h15, la nominative Richemont abandonnait 2,6% à 74,42 francs et la porteur Swatch 2,6% à 354,60 francs.

Lire l'article



(Romandie.com / 10.10.2018 21h15)
News les plus lues