Résumé de la journée du 13 juin 2018

Migrants: si la France ne s'excuse pas, mieux vaut annuler la rencontre Conte-Macron (Salvini)

Rome - Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a estimé mercredi que sans "excuses officielles" de la France il valait mieux annuler la rencontre prévue vendredi entre le président français Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

"Si les excuses officielles n'arrivent pas, le Premier ministre Conte fera une bonne chose en n'allant pas en France" pour ce sommet, a déclaré à des journalistes M. Salvini, qui est aussi le patron de la Ligue (extrême droite) .

Lire l'article



Aquarius: l'Italie convoque l'ambassadeur français à Rome

Rome - Le ministère italien des Affaires étrangères a indiqué mercredi avoir convoqué l'ambassadeur de France à Rome au lendemain d'une polémique entre les deux pays sur le sort de l'Aquarius, navire humanitaire en route vers l'Espagne avec 629 migrants à bord.

L'ambassadeur, Christian Masset, sera reçu à 10H00 (08H00 GMT) à la Farnesina, le siège du ministère des Affaires étrangères à Rome, a-t-on précisé de source diplomatique.

Mardi, le président français Emmanuel Macron avait dénoncé la "part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien" après son refus d'accueillir l'Aquarius.

Lire l'article



Washington impose des droits antidumping sur les olives espagnoles

Le département américain du Commerce a annoncé mardi des droits antidumping et des droits compensateurs sur les olives espagnoles, estimant que celles-ci ont bien été subventionnées et vendues à des prix inférieurs à leur valeur réelle.

Dans une décision finale annoncée dans un communiqué, l'administration Trump a estimé que les olives en provenance d'Espagne sont vendues de 16,88% à 25,5% de moins que leur valeur réelle.

Le département du Commerce avait estimé précédemment, dans des décisions préliminaires publiées en novembre et janvier, que ces denrées étaient vendues à des prix inférieurs de 14,64%, de 16,80% et de 19,73% à leur valeur réelle.

Lire l'article



PS Suisse - L'incompréhensible abdication du conseiller fédéral Ignazio Cassis

En annonçant qu'il est prêt à mettre en jeu les mesures d'accompagnement pour arriver à un accord avec l'UE, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le PLR compromettent le succès de la voie bilatérale en Suisse. Sans les mesures d'accompagnement, la population n'acceptera pas la poursuite du développement de la voie bilatérale. Cassis sabote ainsi les exigences du Conseil fédéral ainsi que l'accord-cadre avec l'UE.

Lire l'article



Les cryptomonnaies sous pression: le Bitcoin juste au-dessus des 6500 dollars

Zurich (awp) - Les cryptomonnaies demeuraient sous pression mercredi sur les principaux marchés, alors que les autorités américaines ont lancé des enquêtes concernant des affaires de délits d'initiés et des attaques informatiques. Selon les experts, le Bitcoin, cryptomonnaie la plus connue, pourrait même accélérer sa dégringolade s'il ne pouvait pas tenir la barre des 6500 dollars auxquels il se négocie actuellement.

Mercredi matin, le Bitcoin se négociait sur la plateforme européenne Bitstamp à quelque 6542 dollars.

Lire l'article



(Romandie.com / 13.06.2018 18h15)
News les plus lues