Résumé des principales informations économiques du jeudi 9 août 2018

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

EMPLOI: La situation sur le marché du travail en Suisse n'a pas subi d'importante modification en juillet. Le taux de chômage est resté stable à 2,4% en comparaison mensuelle, selon le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). En rythme annuel, le recul atteint 0,6 point de pourcentage. Depuis quelques mois, le taux de chômage a connu un fort recul qui s'explique notamment par des changements dans la comptabilisation des sans-emploi. Depuis le mois de mai, cet indicateur s'est fixé à 2,4%, un plus bas sur dix ans.

EMPLOI: L'obligation d'annoncer les postes vacants, introduite au 1er juillet, a commencé à porter ses fruits avec une forte hausse des postes disponibles le mois dernier. Le chef de la direction du travail du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), Boris Zürcher, s'est déclaré satisfait de la mesure. En juillet, les places vacantes ont plus que doublé sur un an à 30'004 unités, dont 14'284 soumises à l'obligation d'annoncer.

EMPLOI: Le flux de travailleurs frontaliers tend à se tasser, voire même à baisser au Tessin et au nord-ouest. Au 2e trimestre, ils n'ont été que 0,4% de plus que durant la même période de l'an passé à traverser la frontière pour venir travailler en Suisse. Il s'agit de la plus faible hausse depuis près de 20 ans. Il faut remonter à 1999 pour trouver une hausse inférieure, soit de 0,2%.

TRIBUNAL FÉDÉRAL: Le Tribunal pénal fédéral a condamné Daniel Senn à une peine pécuniaire de 160 jours-amendes à 430 francs avec sursis. L'ancien réviseur écope aussi d'une amende de 5000 francs. La cour a suivi largement les réquisitions du Ministère public de la Confédération. L'accusation avait demandé que l'ancien partenaire et membre de la direction de KPMG soit condamné à 180 jours-amendes à 650 francs et à une amende de 7000 francs. Le tribunal a estimé que les infractions de violation de la loi sur la surveillance de la révision et de délit d'initié étaient réalisées.

SALAIRES: Les employés doivent profiter des retombées de la croissance économique et bénéficier d'augmentations de salaire d'au moins 2%. C'est l'exigence centrale de Travail.Suisse, qui a présenté à Berne ses revendications pour les négociations salariales de l'automne. "Après la canicule de cet été, l'automne sera chaud en matière de négociations salariales", a annoncé devant les médias Arno Kerst, président du syndicat Syna.

SALAIRES: Les salaires minimums dans l'hôtellerie-restauration augmenteront de 1% à 1,3% en 2019, conformément à la convention collective nationale. Les partenaires sociaux ont également défini les nouveaux salaires minimums. Les hausses ont été négociées par Gastrosuisse, Hotelleriesuisse et Swiss Caterin Association (SCA) du côté des employeurs et par les syndicats des travailleurs Unia, Syna et Hotel & Gastro Union, selon un communiqué publié jeudi.

BIENS DE CONSOMMATION: Le commerce de détail suisse a vu au premier semestre 2018 les affaires reprendre un peu de dynamique, grâce notamment à la coupe du monde et aux températures estivales enregistrées en mai et en juin. Les recettes du secteur devraient sur l'ensemble de l'année terminer sur un léger gain, anticipe l'institut de recherche GfK. Les recettes du commerce de détail ont de janvier à juin augmenté de 1,1% sur un an, soutenues par les branches alimentaires. Ces dernières ont gagné 2,0% tandis que les autres ont vu leurs ventes céder 0,3%. Les magasins se consacrant à la mode/l'habillement ont en particulier souffert durant cette période, relèvent les auteurs de l'étude.

TRAVAIL TEMPORAIRE: Adecco a vu sa croissance ralentir au deuxième trimestre et a subi une baisse de 11% du bénéfice net. Mais le numéro un mondial du travail temporaire a beaucoup investi dans la numérisation de ses activités et compte en tirer les bénéfices dans les prochains mois, dans un contexte très porteur en Suisse en particulier. Le bénéfice net trimestriel du groupe zurichois s'est établi à 170 millions d'euros (196 millions de francs), contre 192 millions douze mois plus tôt, pour un bénéfice brut de 1,11 milliard, quasi stable. Les recettes de sont étoffées de 1,3% à 6,05 milliards, pour une croissance organique de 4%, en reflux de 2 points de pourcentage.

ASSURANCES: Zurich Insurance a vu ses résultats progresser au premier semestre, dépassant partiellement les attentes du marché. La direction s'est déclarée en bonne voie pour atteindre les jalons posés à l'horizon 2019, notamment en matière de réduction des coûts. Le résultat d'exploitation (BOP) s'est fixé à 2,4 milliards de dollars (quasiment autant en francs), en progression de 12% sur un an. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a bondi de 19% à 1,8 milliard.

TRANSPORT AÉRIEN: Swiss a transporté plus de passagers en juillet. La compagnie aérienne a accueilli dans ses appareils pas moins de 1,79 million de voyageurs sur le mois sous revue, 7,6% de plus qu'un an auparavant. Le nombre de vols a pour sa part augmenté dans le même temps de 5,5% à 13'291, indique jeudi la compagnie aérienne contrôlée par le géant Lufthansa. L'offre, exprimée en sièges-kilomètres offerts, a augmenté de 3,7% en comparaison annuelle. Le trafic, exprimé en passagers-kilomètres transportés, a simultanément grimpé de 4,7%. Le coefficient d'occupation des sièges a atteint 89,5% en moyenne, améliorant le remplissage des avions de 0,8%.

TRANSPORT: La compagnie à bas coûts Easyjet va introduire à fin octobre deux nouvelles destinations dans son réseau au départ de la Suisse. Varsovie sera desservie quatre fois par semaine depuis Genève et trois fois depuis Bâle. De plus, l'horaire d'hiver 2018/19 comprendra 3 vols hebdomadaires des rives du Léman vers la ville de Rennes.

TRANSPORT: Le transporteur allemand Flixbus s'attend à une nouvelle année record en Suisse, où il anticipe pour 2018 une hausse de 40% des passagers à environ 1,7 million. Cette forte croissance est à mettre au crédit du développement du réseau ainsi que des investissements dans de nouveaux services. Le groupe a notamment introduit de nouvelles lignes nocturnes et a optimisé les connexions vers de nombreuses destinations en Allemagne, en France et en Italie. En outre, Flixbus a étoffé son offre avec de nouvelles destinations touristiques en Suisse orientale et méridionale. Au total, plus de 200 destinations en Europe peuvent désormais être atteintes depuis la Suisse.

TÉLÉCOMS: Le chiffre d'affaires de l'opérateur de télécommunications UPC s'est contracté au deuxième trimestre. Alors que le nombre d'abonnés à l'offre de téléphonie mobile a progressé, le fixe, l'internet et la télévision ont subi une contraction de la demande de la part des clients privés. Entre avril et juin, les recettes de la filiale helvétique du géant britannique Liberty Global ont reculé de 1,9% sur un an à 327 millions de francs. Si l'activité avec les clients professionnels a bondi de 21%, celle avec les clients privés s'est contractée, a ajouté UPC dans un communiqué, sans détailler les chiffres pour la clientèle privée.

ats/lk

(AWP / 09.08.2018 17h23)
News les plus lues