Résumé des principales informations économiques du mercredi 5 décembre 2018

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

ASSURANCES: Zurich Insurance est confiant quant à la réalisation des objectifs financiers fixés pour la période 2017-2019. Au chapitre des économies, l'assureur zurichois, qui devrait avoir réduit ses coûts de 1,1 milliard de dollars à fin 2018, se trouve en bonne voie pour être en mesure d'atteindre les 1,5 milliard visés pour la fin de l'année prochaine. Après avoir affiché un rendement des fonds propres basé sur son bénéfice opérationnel après impôts de 12,3% au premier semestre 2018, Zurich Insurance est parvenu à économiser un montant net de 900 millions de dollars (891 millions de francs au cours actuel), a rappelé la compagnie en préambule à la journée des investisseurs qui s'est tenue à Londres.

PHARMA: Le laboratoire Roche a confirmé, via sa filiale américaine Genentech, l'efficacité de son médicament Kadcyla pour le traitement du cancer du sein de type HER2-positif. Les données de l'étude clinique de phase III seront soumises aux régulateurs. Après trois années de traitement, 88,3% des personnes atteintes de ce cancer au stade précoce ayant reçu Kadcyla comme traitement adjuvant (postopératoire) n'ont pas souffert d'une rechute, comparé à 77,0% pour celles ayant reçu Herceptin, un autre médicament de Roche, selon un communiqué.

BANQUES: La grande banque UBS a égaré les données de plus de 1000 clients inscrits sur une application numérique. Une panne est vraisemblablement à l'origine de cette disparition, rapportent les journaux du groupe CH-Media, issu de la fusion entre NZZ-Regionalmedien et AZ Medien. Le numéro un bancaire helvétique a confirmé l'information. "Nous avons constaté que certains utilisateurs de l'application UBS Safe ne pouvaient plus ouvrir des documents individuels en raison d'un problème technique", selon un porte-parole, cité dans l'article.

COMMERCE DE DÉTAIL: Le spécialiste des boutiques hors taxe Dufry souhaite verser un dividende au titre de l'année en cours. Pour 2018, un versement d'au minimum 3,75 francs par titre est prévu, a indiqué le directeur général de Dufry (CEO), Juliàn Diaz, dans une interview à l'hebdomadaire alémanique Finanz und Wirtschaft. Cette politique de versement sera soutenue par le développement du flux de trésorerie. En 2017, Dufry a attribué pour la première fois depuis longtemps à nouveau un dividende aux actionnaires. Pour les prochaines années, le conseil d'administration a assuré que 40% des liquidités restantes ou au moins 200 millions devraient être octroyés aux actionnaires, indépendamment des acquisitions possiblement réalisées.

CRÉDIT: Les taux d'intérêt devraient rester stables ces prochains mois, même si de brèves variations à la hausse ou la baisse sont attendues, a estimé le prestataire de services financiers Moneypark. En novembre, le coût du crédit a reculé en raison de l'affaiblissement conjoncturel. Autant la Banque centrale européenne (BCE) que son homologue helvétique, la Banque nationale suisse (BNS), ne devraient pas modifier leur politique monétaire accommodante avant la fin de l'année. Les spécialistes de Moneypark s'attendent à ce que l'institut d'émission francfortois relève ses taux seulement au printemps 2020, suivi par la BNS, a indiqué le portail internet dans un communiqué.

IMMOBILIER: L'immobilier de bureau présente à nouveau un tableau positif en Suisse, porté par la croissance de l'emploi. Masquée par l'augmentation du taux de vacance des logements en location, l'embellie est cependant passée presque inaperçue, relève Credit Suisse. La vigoureuse reprise économique a pour corollaire l'embauche de personnel supplémentaire, "ce qui se traduit par une solide croissance de l'emploi et stimule la demande en surfaces de bureaux", précisent les analystes de la banque aux deux voiles dans leur étude "Marché suisse de l'immobilier de bureau 2019".

COMMERCE DE DÉTAIL: La situation du commerce de détail au Tessin a connu une nouvelle embellie au cours du troisième trimestre 2018. L'intensité de la reprise est portée par la grande distribution, mais les petits commerçants profitent également de la tendance. A l'approche des fêtes de fin d'année, la branche affiche son optimisme. Ces derniers mois, les signaux les plus positifs proviennent comme à l'accoutumée des grandes surfaces, mais les indications favorables arrivent également des petites et moyennes entreprises, relève le bureau cantonal de la statistique dans son enquête périodique.

RESTAURATION: La chaîne de restaurants végétariens Tibits a inauguré cette semaine son premier restaurant en Suisse romande, dans l'ancien Buffet de la Gare de Lausanne. Afin de gommer son image alémanique, elle proposera des spécialités culinaires vaudoises et des produits du terroir, toujours en respectant la philosophie de l'entreprise. Près de mille clients sont attendus quotidiennement. Parmi les plats régionaux figurent le Malakoff, un beignet au fromage typique de la Côte, et des tartelettes à la raisinée, pâte obtenue par une longue cuisson de jus de pomme ou de poire.

LOGICIELS: Le marché mondial des applications mobiles devrait dépasser l'an prochain les 120 milliards de dollars (quasiment autant en francs), soit deux fois plus que le marché de la musique, porté en particulier par les jeux vidéo, selon une étude réalisée par le spécialiste du marché de l'application, AppAnnie. Selon cette étude, le marché, qui concerne tant l'achat d'applications payantes que des achats réalisés via des applications et passant par les magasins d'application, devrait encore croître de 15% l'année prochaine, toujours porté par le marché chinois, même si la croissance de celui-ci devrait ralentir.

DEVISES: La Commission européenne a affirmé vouloir réduire la domination du dollar dans les échanges internationaux et renforcer celui de l'euro, notamment dans le secteur de l'énergie. "Le temps est venu pour que l'euro accroisse son rôle dans le monde", a affirmé le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

TÉLÉPHONIE: Après avoir fait durer le suspense pendant plusieurs semaines, le géant russe des nouvelles technologies Yandex a lancé son premier smartphone, très attendu par les milieux spécialisés et qui doit lui faciliter le passage du monde des services à celui des produits. Le créateur du moteur de recherche dominant en Russie et dans tout l'espace post-soviétique a dû multiplier les initiatives ces dernières années, notamment via les applications pour mobile, afin de défendre ses parts de marchés attaquées par Google.

CONJONCTURE: La croissance des services au Royaume-Uni a ralenti en novembre à son rythme le plus faible depuis le lendemain du référendum pour le Brexit, en pleine incertitude autour du processus de sortie de l'UE, a annoncé le cabinet IHS Markit. L'indice PMI des directeurs d'achat des entreprises du secteur a chuté à 50,4 points, après les 52,2 points enregistrés en octobre et les 53,9 points de septembre. Les économistes interrogés par Bloomberg s'attendaient à bien mieux (52,5 points). Selon cet indicateur, l'activité progresse lorsque l'indice est supérieur à 50 points et elle se contracte quand il est inférieur à ce seuil.

awp

(AWP / 05.12.2018 17h15)
News les plus lues