Résumé des principales informations économiques du vendredi 12 octobre 2018

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

TELECOMS: Quelque temps après l'entrée en lice du câblo-opérateur UPC dans le monde des jeux vidéo en ligne, c'est maintenant au tour de son concurrent Swisscom de prendre pied sur ce marché. A cet effet, l'opérateur historique a annoncé la création de son propre tournoi de sport électronique (e-sports) en collaboration avec le leader mondial du secteur, l'allemand ESL. La Swisscom Hero League a pour vocation d'une part de proposer une plateforme professionnelle pour l'e-sport, et de l'autre de rendre l'activité accessible à un large public, a expliqué à Berne le directeur du marketing Michel Siegenthaler à l'occasion du salon spécialisé Herofest. Il y aura donc une plateforme professionnelle mais aussi une destinée aux joueurs amateurs.

ACQUISITIONS: Les investissements étrangers directs sont bénéfiques pour l'économique suisse en termes de productivité, d'emploi et de recettes fiscales. Il s'agit de l'une des conclusions à laquelle est arrivé le groupe de réflexion libéral Avenir Suisse, qui publie une recherche visant à répondre aux inquiétudes suscitées par la prise de contrôle d'entreprises helvétiques par des groupes internationaux. Ces craintes trouvent notamment leur origine dans les acquisitions récentes de fleurons suisses par des mastodontes chinois, plus particulièrement la reprise de l'agrochimiste Syngenta par Chemchina ou celle de Gategroup par le conglomérat HNA.

CONJONCTURE: Les exportations de la Chine ont accéléré leur croissance en septembre en dépit de la guerre commerciale avec l'Amérique de Donald Trump, le géant asiatique dégageant même un nouvel excédent record avec les Etats-Unis. Selon les statistiques publiées par les Douanes chinoises, les exportations de la Chine vers le reste du monde ont progressé de 14,5% sur un an contre 9,8% en août.

CONJONCTURE: La production industrielle dans la zone euro est repartie à la hausse en août, en progression de 1% par rapport au mois de juillet marqué par un recul de 0,7% (chiffre légèrement révisé), a annoncé l'Office européen des statistiques Eurostat. Le résultat d'août est bien meilleur que celui attendu par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur une hausse de seulement 0,35%.

HYDROCARBURES: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a estimé que la demande de pétrole serait moins forte que prévu en 2018 et 2019, avec l'essoufflement de l'économie, tout en jugeant que les cours resteront élevés. Son estimation de la croissance de la demande mondiale a été sensiblement revue en baisse de 110.000 barils par jour pour chacune des deux années.

CONJONCTURE: Le taux d'inflation en Allemagne s'est bien élevé à 2,3% en septembre sur un an, après s'être calé pendant deux mois à 2,0%, selon les données définitives publiées par l'office fédéral des statistiques Destatis. Il s'agit de la valeur la plus élevée depuis début 2011.

AUTOMOBILES: Les ventes de voitures neuves en Chine ont baissé de 11,6% sur un an en septembre, le premier marché automobile mondial accusant ainsi son troisième mois de contraction de suite, selon les données publiées par l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM). Le nombre d'immatriculations est ainsi revenu à 2,39 millions le mois dernier dans un contexte de ralentissement économique et d'un contexte de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

BANQUES: La banque américaine JPMorgan Chase a annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant des baisses massives d'impôts pour les entreprises et des hausses des taux d'intérêt aux Etats-Unis, qui n'ont pas entamé l'appétit des ménages pour les crédits à la consommation. Le bénéfice net a bondi de 24,5% à 8,38 milliards de dollars au troisième trimestre, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 2,34 dollars contre 2,25 dollars attendus en moyenne par les analystes financiers.

BANQUES: La banque américaine Wells Fargo, qui se relève difficilement de toute une série de scandales, a affiché un bénéfice net de 6,1 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse d'un tiers sur un an. Wells Fargo a toutefois fait moins bien que ce qu'attendaient les analystes avec un bénéfice par action ajusté de 1,16 dollar, là où Wall Street en attendait 1,17.

AUTOMOBILES: BMW estime que l'impact de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine sur son bénéfice pourrait aller jusqu'à un demi-milliard d'euros (575 millions de francs) l'année prochaine. Les tarifs douaniers entre les deux pays ont pénalisé l'exportation vers la Chine des SUV de l'usine américaine de BMW à Spartanburg, en Caroline du Sud, avec un impact sur les bénéfices d'un peu moins de 300 millions d'euros, explique le directeur financier du groupe allemand Nicolas Peter dans un article du magazine Automobilwoche à paraître samedi.

SIDÉRURGIE: ArcelorMittal a annoncé avoir trouvé un accord pour la cession de quatre de ses sites européens à Liberty House, afin de répondre aux inquiétudes européennes sur la concurrence dans le cadre de son projet d'acquisition de l'italien Ilva. Les quatre sites sidérurgiques, situés en Roumanie, en République tchèque, Macédoine et Italie, emploient plus de 12'500 personnes, a précisé pour sa part Liberty House, filiale du groupe britannique Gupta Family Group (GFG).

awp

(AWP / 12.10.2018 17h15)
News les plus lues