Résumé de la journée du 11 août 2017

Pékin proteste après un incident avec un navire américain

Pékin - La Chine a protesté à la suite d'un incident en mer de Chine méridionale lorsqu'un navire de guerre américain s'est approché jeudi d'une île artificielle construite par Pékin dans cette mer qu'il revendique en quasi-totalité.

"La Chine fait part de son vif mécontentement", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, dans un communiqué diffusé tôt vendredi.

Le destroyer USS John S.

Lire l'article



Crise nord-coréenne: les possibles scénarios de résolution

L'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord a connu une nouvelle étape jeudi, quand Donald Trump a défendu sa formule controversée sur "le feu et la colère" promis à Pyongyang, estimant qu'elle n'était "peut-être pas assez dure".

Plusieurs solutions de sortie de crise sont toutefois envisagées par les analystes.

- Retour aux négociations -

La Corée du Nord dispose de l'arme nucléaire, et, selon le Washington Post, le renseignement militaire américain en est désormais convaincu: Pyongyang a réussi à miniaturiser suffisamment une bombe atomique pour l'embarquer sur l'un de ses missiles intercontinentaux.

Lire l'article



Trump assure être prêt à frapper la Corée du Nord, l'inquiétude internationale grandit

Donald Trump a de nouveau menacé vendredi d'employer la force contre la Corée du Nord, affirmant que les options militaires "sont en place" et "prêtes à l'emploi", en dépit des appels à la retenue de la Chine et des inquiétudes internationales face à une surenchère verbale sans précédent entre Washington et Pyongyang.

"Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l'emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment", a déclaré le président américain sur son compte Twitter. "J'espère que Kim Jong-Un trouvera une autre voie!", a-t-il ajouté.

Lire l'article



Snapchat s'effondre en Bourse

L'action de Snap, la maison mère de la populaire messagerie mobile Snapchat, chutait à Wall Street jeudi après l'annonce de résultats qui ont déçu le marché pour le 2e trimestre.

Dans les échanges électroniques après la clôture de la séance officielle, Snap dégringolait de plus de 12% à 12,11 dollars, très en-dessous de son cours d'introduction en Bourse de 17 dollars en mars dernier.

Les investisseurs sont notamment déçus par le nombre d'utilisateurs quotidiens (DAU) qui, à 173 millions, est en-dessous de la moyenne de leurs attentes (175 millions) même s'il a progressé de 21% sur un an.

Lire l'article



Trump: "le feu et la colère" promis à Pyongyang, "peut-être pas assez"

Loin d'essayer de faire retomber la fièvre, Donald Trump a redoublé de virulence face à la Corée du Nord en estimant que sa formule "le feu et la colère" promis à Pyongyang n'était "peut-être pas assez dure".

Sur un ton moins martial, le ministre américain de la Défense Jim Mattis a insisté jeudi sur le fait que "l'effort américain est porté par la diplomatie".

Il y a "des résultats diplomatiques et je veux rester sur cette dynamique", a-t-il déclaré lors d'un déplacement en Californie, où il a mis en garde contre le scénario "catastrophique" d'un conflit armé.

Lire l'article



(Romandie.com / 11.08.2017 18h15)
News les plus lues