Résumé de la journée du 14 septembre 2017

Police VD : Accident sur l’autoroute Yverdon-Lausanne - 14.09.2017

La remorque d’un train routier s’est renversée sur l’autoroute Yverdon-Lausanne, peu après l’échangeur d’Essert-Pittet en direction de Lausanne. Il n’y a pas de blessé. L’autoroute est fermée à cette hauteur.

Lire l'article



Le franc se relâche après les annonces de la BNS

Zurich (awp) - La franc suisse se relâchait face à l'euro jeudi après les annonces de politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS). L'institut d'émission a maintenu dans les grandes lignes ses déclarations sur la monnaie helvétique, mais a quelque peu nuancé ses propos.

A 10h00, la monnaie nationale s'échangeait à 1,14875 franc pour un euro, après un plus haut à 1,14977 EUR/CHF.

Lire l'article



L'armée russe montre ses muscles aux portes de l'UE

La Russie lance jeudi aux portes de l'Union européenne de vastes manoeuvres militaires conjointes avec le Bélarus, qu'elle insiste à présenter comme "purement défensives" mais dénoncées comme une démonstration de force par certains membres de l'Otan.

Moscou s'efforce de rassurer sur ces exercices, répondant au nom de code Zapad-2017 ("Ouest-2017") qui doivent impliquer selon elle près de 12.700 soldats pendant une semaine le long de la frontière avec la Lituanie et la Pologne.

Lire l'article



Martin Shkreli en prison après avoir menacé Hillary Clinton

Il avait offert une récompense de 5.000 dollars pour une mèche de cheveux d'Hillary Clinton: une juge new-yorkaise en a eu assez des gestes incontrôlés de l'extravagant entrepreneur de la pharmacie Martin Shkreli, et a décidé de révoquer sa caution pour l'emprisonner.

Martin Shkreli, surnommé "l'homme le plus détesté des Etats-Unis" pour avoir en 2015 fait exploser le prix d'un médicament utilisé pour combattre le sida, avait été jugé coupable de fraude sur titres et de manipulations d'actions début août, à l'issue d'un procès à Brooklyn.

Lire l'article



Bitcoin: la Chine durcit le ton, le cours plonge, une plateforme s'arrête

BTC China, grande plateforme chinoise d'échanges de devises cryptographiques, a annoncé jeudi sa décision de cesser toute transaction suite au durcissement de Pékin sur le bitcoin, alors qu'un avertissement au vitriol d'une association officielle chinoise faisait plonger la monnaie virtuelle.

Les jours du bitcoin en Chine sont-ils comptés? Le spectre d'une interdiction pure et simple des monnaies virtuelles par le régime communiste a été avivé par un avertissement solennel diffusé mercredi par l'Association nationale de finance internet (NIFA).

Cette organisation, supervisant en étroit lien avec le gouvernement ce secteur en constante innovation, condamne vertement les "dangers" des crypto-monnaies, ces unités créées à partir de la technologie du "blockchain" et qui s'échangent en ligne sans être régulées par aucun pays.

Lire l'article



(Romandie.com / 14.09.2017 18h15)
News les plus lues