Résumé de la journée du 16 avril 2018

Douze ans après sa mort, où est Saddam Hussein?

Dans son village natal d'Aouja, le mausolée qui abritait la tombe de Saddam Hussein n'est plus qu'un amas de béton et de fils de fer et la dépouille de l'ancien dictateur est introuvable.

A l'aube du 30 décembre 2006, premier jour de l'Aïd al-Adha, la plus grande fête du calendrier musulman, l'homme qui tint le pays d'une main de fer pendant un quart de siècle, est pendu.

Célébrée parmi les chiites, son exécution fut pour les sunnites, et surtout ceux de son village à 160 km au nord de Bagdad, une terrible humiliation.

Lire l'article



Syrie: "La mission américaine n'a pas changé", retour des forces "dès que possible" (Maison Blanche)

Washington (Etats-Unis) - La mission des forces américaines déployées en Syrie "n'a pas changé" et le président Donald Trump veut qu'elles rentrent aux Etats-Unis "dès que possible", a déclaré dimanche la Maison Blanche.

"La mission américaine n'a pas changé. Le président a dit clairement qu'il veut que les forces américaines rentrent dès que possible", a indiqué dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders.

Lire l'article



Trump "moralement inapte" à être président (ex-chef du FBI sur ABC)

Washington (Etats-Unis) - Donald Trump est "moralement inapte" à être diriger les Etats-Unis, a affirmé l'ancien directeur du FBI James Comey dans une interview à la chaîne de télévision ABC diffusée dimanche.

"Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence", a dit M. Comey selon un transcript d'ABC.

Lire l'article



Police FR : Un automobiliste fait chuter un cycliste et quitte les lieux

Un cycliste a fait une chute en voulant éviter une voiture au centre-ville de Fribourg, hier soir. L'automobiliste a poursuivi son chemin. La police lance un appel à témoins.

Lire l'article



Les propos de Macron ne sauraient provoquer une rupture entre Ankara et Moscou (ministre turc)

Ankara (Turquie) - La Turquie a défendu lundi ses relations avec la Russie sur le dossier syrien, affirmant que des propos tenus par le président français Emmanuel Macron ne sauraient provoquer une rupture entre les deux pays.

"Nous pouvons penser différemment mais nos relations avec la Russie ne sont pas faibles à tel point que le président français puisse les rompre", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu.

M.

Lire l'article



(Romandie.com / 16.04.2018 21h15)
News les plus lues