Résumé de la journée du 19 avril 2017

Afghanistan: la zone de la méga-bombe toujours interdite

Six jours après le largage d'une méga-bombe américaine sur le district d'Achin, sanctuaire des jihadistes de l'EI dans l'Est de l'Afghanistan, les troupes au sol interdisaient toujours l'accès à la zone visée mercredi, a constaté l'AFP.

Contactées à Kaboul, les forces américaines déployées sous mandat de l'Otan ont indiqué que des "évaluations" étaient en cours dans la zone touchée par la bombe GBU-43, la plus puissante de l'arsenal conventionnel américain.

Sur place, plusieurs médias dont le correspondant de l'AFP ont été empêchés de s'approcher du point d'impact, alimentant rumeurs et suspicion sur les effets de cette bombe, qui a fait selon le bilan officiel 96 morts parmi le groupe Etat islamique, mais zéro victime civile.

Lire l'article



Les séjours de Trump en Floride agacent dans son propre camp

L'opposition démocrate réclame depuis quelques temps déjà que le président Donald Trump réduise ses week-ends en Floride. Des parlementaires républicains se sont joints à eux mardi, souhaitant que le milliardaire passe davantage de temps à travailler à Washington.

"J'ai eu de semblables préoccupations moi-même", a indiqué la sénatrice Joni Ernst lors d'une rencontre avec des habitants de l'Iowa, lorsqu'une personne de l'assistance l'a interrogée sur les déplacements de M.

Lire l'article



Corée du Nord: Mike Pence promet une "réponse écrasante"

Le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, a promis mercredi à la Corée du Nord une réponse "écrasante" en cas d'attaque, qualifiant Pyongyang de plus "dangereuse et urgente menace dans la région".

En déplacement au Japon, le numéro deux de l'exécutif américain a prévenu les troupes à bord du Ronald Reagan, un porte-avions américain stationné dans l'archipel: "de gros nuages s'accumulent à l'horizon", a-t-il dit. Et d'ajouter que l'usage par le régime communiste nord-coréen d'armes nucléaires ou balistiques entraînerait une réaction majeure de l'administration Trump.

Lire l'article



Corée du Nord: Pyongyang menace, Trump soutient la Chine, Pence rassure Tokyo

Face aux dernières menaces de Pyongyang, avec des essais de missiles pourquoi pas hebdomadaires, Donald Trump s'est félicité du "travail" de la Chine sur le "problème nord-coréen", pendant que son vice-président rassurait l'allié japonais à Tokyo.

Si le président américain n'avait cessé pendant sa campagne d'accuser Pékin de sous-évaluer artificiellement sa monnaie, menaçant d'imposer de lourdes taxes sur les importations chinoises, il a nettement changé de ton depuis sa rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping les 6 et 7 avril.

"Qu'est-ce que je suis censé faire ? Lancer une guerre commerciale contre la Chine pendant qu'il est en train de travailler sur un problème franchement plus gros, avec la Corée du Nord ?", a expliqué Donald Trump, dans un entretien diffusé mardi.

Lire l'article



A Mossoul, des snipers traquent nuit et jour les jihadistes

A quelques centaines de mètres de la grande mosquée Al-Nouri à Mossoul-Ouest, Salah al-Zouheiri, se concentre, l'oeil collé au viseur de son arme: il fait partie des snipers de la police fédérale irakienne dont l'objectif est d'"éliminer" le plus de jihadistes.

"Les combattants de Daech sont à portée de feu, nous les traquons nuit et jour", affirme à l'AFP Salah al-Zouheiri. Il a pris position dans un immeuble à quatre étages dont ses compagnons d'armes et lui se sont emparés avec l'avancée des forces gouvernementales dans la deuxième ville du pays.

Lire l'article



(Romandie.com / 19.04.2017 21h15)
News les plus lues