Résumé des principales informations économiques du jeudi 20 avril

Berne (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

ALIMENTATION: Nestlé a très légèrement amélioré ses ventes au premier trimestre 2017. Le géant vaudois de l'alimentation a vu son chiffre d'affaires progresser de 0,4%, à 21 milliards de francs. La croissance organique s'élève, quant à elle, à 2,3% sur un an. Le taux de croissance organique se compose de 1,3% de croissance interne réelle et de 1% d'adaptation des prix. Les ventes ont été réduites par les effets de change à hauteur de 0,4% et par les cessions nettes à hauteur de 1,5%.

ELECTROTECHNIQUE: ABB a bien entamé l'année 2017. Malgré des ventes en repli, le géant zurichois de l'électrotechnique a vu son bénéfice net bondir au premier trimestre de près de moitié (+45%) au regard de la période correspondante de l'an dernier, à 724 millions de dollars. L'envol du bénéfice net reflète notamment un gain lié à la cession à la société allemande NKT Cable des activités dans le domaine des câbles à haut voltage, précise le groupe sis à Zurich. La transaction, devisée à 836 millions d'euros (884 millions de francs), avait été annoncée en septembre 2016.

SUISSE TOURISME: Le retour à la nature sera au coeur de la campagne d'été de Suisse Tourisme devisée à 45,5 millions de francs. Sous toutes ses formes et pour presque toutes les bourses. Une plate-forme permettra par exemple de louer des chalets d'alpage. Dans un monde hyperconnecté et stressant, le retour à la nature lié à des expériences enrichissantes est un atout essentiel pour l'offre touristique helvétique, a expliqué à Lausanne Véronique Kanel. La porte-parole de Suisse Tourisme présentait la campagne d'été 2017 intitulée "La nature te veut".

TRANSPORT ET LOGISTIQUE: Malgré des revenus en hausse, Kühne+Nagel (K+N) affiche une rentabilité en baisse au 1er trimestre 2017. Le groupe schwyzois de transports et de logistique a vu son bénéfice net se contracter en l'espace d'un an de 2,4% à 165 millions de francs. Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est lui aussi replié, soit de 3,7% à 209 millions de francs. Le chiffre d'affaires a en revanche progressé, s'étoffant de 7,2% à 4,3 milliards de francs.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le marché suisse de l'emploi observe une nette reprise. Le nombre de postes à pourvoir publiés a progressé de 11% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, une hausse due en bonne partie à des effets saisonniers. En rythme annuel, l'augmentation s'élève à 9%, selon l'Adecco Swiss Job Market Index relevé par l'Université de Zurich. "Après la reprise du marché de l'emploi suisse en 2016, l'évolution actuelle indique qu'une consolidation d'un bon niveau est en cours", a commenté la directrice d'Adecco Suisse Nicole Burth Tschudi.

MONDIALISATION: La Suisse a conservé le cinquième rang des pays les plus mondialisés en 2014. Le degré de mondialisation global a, lui, progressé sur un an et affiche son plus net accroissement depuis 2007, selon l'indice du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Les Pays-Bas étaient le pays le plus mondialisé en 2014, suivis par l'Irlande et la Belgique, indique le KOF dans un communiqué. Les trois pays se partageaient déjà le podium les deux années précédentes.

TRANSPORT AÉRIEN: Swiss reliera à nouveau Londres à Sion l'hiver prochain. Après des vols tests "très appréciés" cet hiver, la compagnie aérienne renouvellera l'expérience en proposant aux amateurs de glisse britanniques une liaison directe en février 2018. Les vols seront effectués par Helvetic Airways pour le compte de Swiss, indique la compagnie contrôlée par le géant allemand Lufthansa. La ligne sera desservie par un Embraer 190 pouvant accueillir 112 passagers.

FMI/BANQUE MONDIALE: Le conseiller fédéral Ueli Maurer mènera, de vendredi à dimanche, une délégation helvétique aux traditionnelles réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington. Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann et le président de la Banque nationale suisse (BNS) Thomas Jordan feront également partie du voyage. Lors de ces réunions, Berne entend soutenir les réformes structurelles demandées par le FMI. La Suisse encouragera par ailleurs la Banque mondiale à axer ses activités sur ses compétences clés et ses priorités stratégiques, poursuit le texte.

CRISE DE LA DETTE: Le Fonds monétaire international (FMI) pourrait financer le programme de sauvetage actuel de la Grèce pendant un an et par le biais d'une contribution modeste, a déclaré le porte-parole du gouvernement grec. Il a ajouté que le sujet était en débat entre Athènes et ses créanciers. Le plan de sauvetage de la Grèce, le troisième depuis le déclenchement de la crise de la dette voici sept ans, s'achève en 2018 et le deuxième examen des progrès accomplis sur les réformes a traîné des mois durant, essentiellement en raison d'un désaccord entre l'Union européenne et le FMI sur les objectifs budgétaires.

IMMOBILIER: La baisse des loyers observée depuis 2015 dans le canton de Neuchâtel devrait continuer en 2017, selon une étude sur le marché immobilier. Cette tendance s'explique par la densité de l'offre d'appartements, alors que la démographie ralentit. Les loyers connaissaient une hausse continue jusqu'à fin 2014. Mais depuis, de nombreux nouveaux locatifs sont arrivés sur le marché. Le nombre d'appartements à louer a plus que doublé en trois ans.

GESTION DE FORTUNE: Le gestionnaire de fortune zougois Partners Group et le fonds de pension canadien Investissements PSP ont finalisé l'acquisition de Cerba, géant français de la biologie médicale, auprès du fonds d'investissement PAI Partners. Le montant de la transaction se monte à environ 1,8 milliard d'euros (1,91 milliard de francs). Les différentes parties menaient des négociations exclusives depuis janvier. PAI Partners était le propriétaire de Cerba depuis 2010.

RÉSEAU SOCIAL: Le réseau social américain Facebook a dévoilé un projet visant à décoder des pensées directement dans le cerveau et à les transformer en message écrit. Cette technique permettra de ne plus avoir à parler ou utiliser un clavier. "Et si vous pouviez taper directement de votre cerveau? Cela a l'air impossible, mais c'est plus proche que ce que vous pouvez imaginer", a indiqué Regina Dugan, une responsable de Facebook, lors de la conférence annuelle du groupe pour les développeurs d'applications (F8), organisée à San José en Californie.

ats/rp

(AWP / 20.04.2017 17h25)

News les plus lues