Résumé des principales informations économiques du lundi 19 juin

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

TÉLÉCOMMUNICATIONS: La fin depuis jeudi des frais d'itinérance entre opérateurs européens pousse UPC à l'offensive en Suisse. Le câblo-opérateur propose de nouveaux abonnements pour mobiles, qui incluent le roaming, et qui sont nettement moins chers que la concurrence. L'abonnement forfaitaire le moins cher incluant le roaming d'UPC coûte 35 francs par mois et contient un nombre d'appels et de SMS illimités dans l'Union européenne (UE) et 1 gigaoctet de données, a indiqué le premier câblo-opérateur de Suisse. Pour les appels, cela n'est toutefois pas valable d'un pays européen à un autre.

BANQUES: Raiffeisen veut poursuivre sa diversification en investissant dans les affaires avec les entreprises, notamment les PME. Le groupe bancaire veut également investir 500 millions de francs dans un nouveau système informatique. "L'introduction de notre nouveau système informatique, le projet Rainbow, est absolument prioritaire. Il sera introduit par vagues dans notre organisation dès le début de l'année prochaine. Il crée les bases de notre développement futur", a déclaré Johannes Rüegg-Stürm, président du conseil d'administration, dans une interview au Temps.

BOULANGERIE: Jowa, entreprise de boulangerie qui appartient au groupe Migros, reprend avec effet rétroactif au 1er janvier la majorité de Hug Bäckerei. Cette société industrielle de produits de boulangerie frais ou surgelés appartenait au groupe Hug. Le fabricant de biscuits lucernois Hug va garder une participation minoritaire dans Hug Bäckerei, a indiqué Migros dans un communiqué. Le groupe Hug restera actif dans le commerce de détail avec des produits de boulangerie et des emplacements très fréquentés.

SECTEUR FINANCIER: Plus d'un franc sur trois généré dans le secteur bancaire suisse va sur le compte des grandes banques. UBS et Credit Suisse ont néanmoins perdu du terrain depuis la crise financière de 2008: leur contribution à la valeur ajoutée brute du secteur est passée de 41% à 35% entre 2007 et 2014. Les banques en mains étrangères et les banques boursières appartenant à la catégorie "autres banques" ont en revanche pu progresser. Elles se situent désormais presque au même niveau que les grands établissements. La raison: elles ont enregistré davantage de commissions, indique lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son "Analyse du secteur financier" de 1994 à 2014.

EGALITE: En Suisse, les femmes sont souvent désavantagées en matière de promotions professionnelles. Il s'agit de la principale raison de leur faible présence parmi les cadres dans les entreprises. Une des raisons de cette inégalité provient de la culture du plein-temps, indique un rapport d'Advance Gender Intelligence. Les personnes travaillant à 80% sont moins souvent promues.

PHARMA: Le titre Idorsia avançait encore lundi à la Bourse suisse. La société, issue des activités de recherche et de développement d'Actelion, poursuivait sa progression après une entrée en Bourse réussie vendredi dernier. Vers 10h30, le titre bondissait de 10,26% à 15,05 francs dans un Swiss Performance Index (SPI) en hausse de 0,29%. Peu avant 17h00, il gagnait 2,93%, dans un SPI en hausse de 0,64%. Vendredi, l'action avait clôturé en hausse de plus d'un tiers à 13,65 francs, après un cours initial fixé à 10 francs.

INDUSTRIE: Conzzeta a annoncé s'attendre à un résultat robuste au 1er semestre 2017. Le conglomérat industriel zurichois escompte une croissance de 15% à 20% de son chiffre d'affaires net et une progression de plus de 40% du résultat opérationnel. L'usinage de tôles, ainsi que par les affaires en Asie de manière générale, ont largement contribué à cette évolution. Les résultats provisoires tiennent compte de l'acquisition en fin d'année dernière de DNA Laser, indique le groupe le communiqué.

PHARMA: Le président américain Donald Trump a invité le chef de Novartis, Joe Jimenez, à investir aux Etats-Unis. Toutefois, comme il devient plus compliqué d'y obtenir des autorisations de travail, ce dernier estime que la Suisse et l'Europe deviennent plus intéressantes. Joe Jimenez a expliqué dans une interview parue dans la Berner Zeitung et le Landbote que le président américain avait convié l'industrie pharmaceutique à investir et à revenir aux Etats-Unis. Sans nécessairement que les entreprises ne transfèrent leur siège européen.

AÉRONAUTIQUE: Le 52e Salon aéronautique du Bourget a été inauguré sous très haute sécurité par Emmanuel Macron. En signe de soutien à l'aéronautique européenne, le président français est arrivé peu avant 10h00 à bord d'un A400M, l'avion de transport militaire d'Airbus. M. Macron avait décollé 15 minutes plus tôt de l'aéroport de Villacoublay. Il a longuement salué les officiels qui l'attendaient aux pieds du massif appareil.

TECHNOLOGIES: Altaba, l'ex-Yahoo renommé après la reprise de ses activités internet par Verizon Communications, était en hausse lundi à Wall Street pour sa première cotation dans un contexte de rebond des valeurs technologiques. Le titre gagnait 3,97% à 54,67 dollars (52,70 francs) en début de séance alors que l'indice Nasdaq Composite progressait de 0,99%. La société regroupe principalement une participation de 15,5% dans le géant chinois du commerce électronique Alibaba et de 35,5% dans Yahoo Japan. Elle affiche une capitalisation d'un peu plus de 50 milliards de dollars.

AUTOMOBILE: Le loueur de véhicules Europcar a annoncé l'acquisition de son concurrent espagnol Goldcar, valorisé à cette occasion 550 millions d'euros (593 millions de francs). Présentée comme "la plus importante société de location de véhicules low-cost en Europe", Goldcar a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 240 millions d'euros en 2016 et dégagé un excédent brut d'exploitation (EBITDA) ajusté de 48 millions, indique Europcar dans un communiqué.

JAPON: Le Japon, qui connaît sa plus longue période d'expansion en 11 ans, est en terrain fragile et jouit avant tout d'un "environnement extérieur favorable", dont il devrait profiter pour "accélérer les réformes", estime le Fonds monétaire international (FMI). "La performance économique récente est la plus solide depuis plusieurs années", mais la situation est "vulnérable", car découlant de l'amélioration de la conjoncture mondiale et de mesures de soutien du gouvernement, souligne le FMI dans un compte-rendu publié lundi à l'issue d'une mission dans l'archipel.

ats/fr

(AWP / 19.06.2017 17h30)
News les plus lues