Résumé des principales informations économiques du lundi 20 mars

Berne (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

BANQUES: Des juges d'instruction français ont renvoyé UBS devant le tribunal correctionnel. Ce sera le premier procès en France d'une grande banque pour une fraude fiscale d'une telle ampleur. Le numéro un bancaire helvétique conteste les charges pesant sur lui et espère "avoir un procès équitable". Dans leur ordonnance, signée le 17 mars, les magistrats ordonnent que le groupe soit jugé pour "démarchage bancaire illégal" ainsi que "blanchiment aggravé de fraude fiscale" et sa filiale française pour "complicité", a précisé une source proche de l'enquête. Ce renvoi en correctionnelle a été confirmé à l'AFP par une source judiciaire.

AFRIQUE: L'Afrique, touchée en 2016 par la chute du prix des matières premières, devrait repartir à la hausse en 2017. Devant le Forum des patrons africains organisé jusqu'à mardi à Genève, le FMI a dit s'attendre à une croissance d'environ 3% en 2017. Le PIB africain a régulièrement ralenti ces dernières années. La reprise devrait être modérée en 2017, a dit le directeur pour l'Afrique du Fonds monétaire international (FMI) Abebe Aemro Selassié. Elle devrait se poursuivre en 2018.

BANQUES: Boris Collardi, patron de Julius Baer, a vu sa rémunération augmenter l'an dernier. Son traitement a progressé de 5,4% à 6,49 millions de francs. Les membres de la direction se sont partagé 18,36 millions, soit 0,5 million de plus qu'en 2015. La direction de la banque privée zurichoise comptait toutefois à fin 2016 sept membres, contre six personnes un an plus tôt. La rémunération totale des membres de l'exécutif compte un salaire de base payé en espèces, une part variable payée en espèces et une composante variable liée au rendement rémunérée sous forme d'actions.

TECHNIQUES MÉDICALES: Symetis veut lever 55,8 millions d'euros (59,36 millions de francs) à l'occasion de son entrée en Bourse sur la plate-forme Euronext à Paris. L'entreprise vaudoise, active dans les techniques médicales, veut ainsi accélérer son développement. Le montant de 55,8 millions d'euros est calculé en fonction du point médian de la fourchette de prix par action proposée par l'entreprise, comprise entre 26 et 32 euros, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

ENTREPRISES: Alors qu'une moitié des entreprises industrielles helvétiques juge ses affaires insatisfaisantes, elles sont de plus en plus nombreuses à escompter une amélioration cette année, selon EY. Pour deux tiers des firmes sondées, la vigueur du franc reste problématique. Sur les 202 entreprises industrielles de taille moyenne interrogées, lesquelles emploient entre 30 et 2000 collaborateurs, seules 52% considèrent leur actuelle situation commerciale bonne, écrit le cabinet de conseils et d'audit comptable. Il s'agit, et de loin, de la valeur la plus basse de tous les secteurs.

EMPLOI: La réussite professionnelle est essentielle pour les jeunes de la génération Z. Pour 70% d'entre eux, avoir beaucoup d'argent est le meilleur indicateur de succès, indique une étude de Swiss Education Group. Les jeunes Z, soit les personnes nées après 1995, sont peu idéalistes, précise l'étude dévoilée à Montreux (VD) lors du 17e Forum international du recrutement. Ils savent qu'ils devront travailler dur. Pour 80% d'entre eux, un bon travail est même préférable à une bonne relation sentimentale.

IMMOBILIER: La société immobilière bâloise Hiag a vu son bénéfice net reculer en 2016 à 46,4 millions de francs, contre 59,5 millions en 2015. Le résultat avant impôts et revalorisations augmente toutefois de 8,6% à 30,7 millions. "En raison de ce bon résultat, le conseil d'administration de Hiag Immobilien demande à l'assemblée générale du 20 avril de faire croître le dividende d'environ 3% à 3,60 francs par action (3,50 francs en 2015)", a indiqué la société. Le résultat opérationnel brut (EBITDA) recule toutefois à 56 millions, contre 65 millions en 2015.

BANQUES: La Banque Alternative Suisse a accéléré sa croissance l'an passé. Malgré un léger fléchissement de l'activité de ses clients, l'établissement soleurois a vu son bénéfice net s'envoler de près d'un tiers (+32,4%) au regard de 2015 à 1,8 million de francs. A l'issue de l'année sous revue, le total du bilan s'est inscrit à 1,65 milliard de francs, soit 4% de plus qu'à fin 2015, écrit la Banque Alternative Suisse (BAS). L'établissement sis à Olten a accordé des prêts à ses clients à hauteur de 1,21 milliard de francs, un montant en forte hausse de 13,5%.

GRANDES FORTUNES: Le co-fondateur de l'éditeur de logiciels Microsoft, Bill Gates, est toujours l'homme le plus riche du monde, selon le classement du magazine américain Forbes. La classification confirme, par ailleurs, l'ascension des géants d'internet. Agé de 61 ans, William Henry Gates III arrive en tête du classement pour la quatrième année d'affilée et la 18e sur les 22 dernières années. Sa fortune personnelle est estimée à 86 milliards de dollars (85 milliards de francs).

TECHNOLOGIES: L'action Apple a touché un plus haut historique en séance à 141,34 dollars (139,52 francs). Elle a été portée par une succession d'avis favorables sur les perspectives du géant de l'électronique grand public. A 16h05, le titre Apple gagnait 0,93% à 141,29 dollars. Cela porte sa progression à plus de 20% depuis le début de l'année contre une hausse de 5,8% pour l'indice Dow Jones.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: Le groupe britannique Vodafone Group et l'indien Idea Cellular ont annoncé un accord de fusion en Inde évalué à 23 milliards de dollars (22,7 milliards de francs). Leur mariage va donner naissance au premier opérateur de télécommunications du pays. Le nouvel ensemble comptera environ 400 millions de clients. Cela lui permettra de détrôner Bharti Airtel et de représenter environ 40% du chiffre d'affaires du deuxième marché mondial de la téléphonie mobile en termes d'utilisateurs, derrière la Chine.

ats/rp

(AWP / 20.03.2017 17h25)

News les plus lues