Résumé des principales informations économiques du mardi 13 mars 2018

Berne (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

MÉDIAS: Tamedia a vu son bénéfice net grimper de 39,1% sur un an en 2017, à 170,2 millions de francs. Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) a augmenté de 59,3%, à 180,7 millions de francs. Le chiffre d'affaires a en revanche baissé de 3%, à 974,2 millions. Cette baisse du produit d'exploitation s'explique par le recul structurel dans le coeur de métier éditorial. Les chiffres d'affaires de la publicité imprimée ont baissé de 35 millions de francs par rapport à l'année précédente.

RICHESSE: Les multimillionnaires ont à nouveau été plus nombreux en 2017 en Suisse, en hausse de 13% sur un an. Les flux financiers vers la Suisse ont diminué de 8% en trois ans, précise "The Wealth report" publié mardi. En revanche, ceux venant d'Arabie saoudite ou des Emirats arabes unis ont progressé sur trois ans jusqu'en juin dernier.

TECHNIQUES SANITAIRES: Sous le poids des charges liées au rachat de Sanitec, Geberit affiche une rentabilité en repli à l'issue de 2017. Malgré des ventes en hausse, le spécialiste st-gallois des techniques sanitaires a vu son bénéfice net se tasser de 3,8%, à 527,4 millions de francs. Sans tenir compte des exceptionnels liés à l'intégration de Sanitec, le bénéfice net ajusté s'est inscrit à 604 millions de francs, 3,5% de plus qu'un an auparavant.

PHARMA: Galenica a vécu un exercice faste en 2017, le premier depuis son entrée en Bourse. Le groupe de distribution pharmaceutique bernois a dégagé un bénéfice net de 118,9 millions de francs. Sur une base comparable, hors effet comptable lié à la caisse de pension (norme IAS 19), le bénéfice net s'est affiché en hausse de 35%, à 124,4 millions de francs.

MACHINES TEXTILES: Rieter a subi comme prévu l'impact de sa restructuration en 2017. Le fabricant zurichois de machines textiles a vu son bénéfice net chuter de 69%, à 13,3 millions de francs. Son chiffre d'affaires a, lui, gagné 2%, à 965,6 millions. Malgré le recul de la demande en Chine et en Inde, Rieter a connu un second semestre solide.

MATÉRIAUX COMPOSITES: Le spécialiste st-gallois des matériaux composites Gurit a dégagé en 2017 un bénéfice net de 24,9 millions de francs, contre 26 millions un an plus tôt. Son chiffre d'affaires s'est étoffé de 2,4%, pour s'inscrire à 360,5 millions. En monnaies locales, les ventes affichent une hausse de 3,1%.

PRODUITS D'ISOLATION: Poursuivant son recentrage, Von Roll a pu réduire sa perte l'an dernier. Après un débours de 30,29 millions de francs en 2016, le spécialiste soleurois des produits d'isolation électrique et industrielle a pu ramener son déficit net à 4,8 millions l'année passée. L'évolution s'est révélée encore plus favorable au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) renouant avec les chiffres noirs à 4,47 millions de francs, contre une perte de 17,33 millions en 2016.

CONNECTIVITÉ: Le spécialiste des composants et systèmes de connexion électrique et optique Huber+Suhner accuse un repli de 20,8% de son bénéfice net en 2017, à 42,1 millions de francs. En cause, la pression sur les prix dans le secteur des communications et de gros investissements. Outre un recul des affaires dans le segment de la téléphonie mobile, les investissements ont gonflé de 4 à 34 millions de francs.

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le climat d'embauche s'annonce maussade sur l'Arc lémanique durant le deuxième trimestre 2018, montre le baromètre de Manpower. La région est la seule à afficher une baisse sur l'ensemble du pays. La prévision nette d'emploi pour l'Arc lémanique - soit le solde entre les employeurs qui vont recruter et ceux qui vont réduire leurs effectifs - s'affiche à -5%.

UNION EUROPÉENNE: Les ministres des Finances de l'Union européenne (UE) ont ajouté mardi trois pays à leur "liste noire" de paradis fiscaux. Trois autres en ont été retirés. Le nombre de pays sur cette liste reste donc à neuf. Saint-Christophe-et-Niévès, les Bahamas et les îles Vierges des Etats-Unis ont été ajouté à la "liste noire", lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'Union européenne (UE) à Bruxelles.

TAXES SUR L'ACIER: Le président américain Donald Trump menace de taxer lourdement industries sidérurgique et automobile européennes. Mais l'UE a promis de se défendre face à ceux qui veulent l'"intimider" par des mesures protectionnistes. Face à l'ampleur de la controverse, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevêdo, a mis en garde contre le risque d'une escalade de "représailles" commerciales, dont personne selon lui ne sortirait gagnant.

CONJONCTURE: L'OCDE a revu ses prévisions de croissance à la hausse pour l'ensemble du monde. Elle estime que l'économie mondiale devrait croître de 3,9% en 2018 et 2019. Dans son évaluation économique intermédiaire, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a cependant mis en garde contre le "danger" que représente le protectionnisme, après l'annonce par le président américain Donald Trump de taxes douanières sur les importations d'acier et d'aluminium.

MATIERES PREMIERES: Plusieurs acteurs suisses du négoce de matières premières font l'objet d'une plainte de la compagnie pétrolière vénézuélienne d'Etat PDVSA au travers d'un trust aux Etats-Unis. Deux personnes auraient été arrêtées à Genève. La plainte déposée le 6 mars vise plusieurs dizaines d'entreprises dans le monde. Elle cible en particulier le cabinet panaméen Helsinge, qui dispose d'une succursale à Genève depuis récemment, pour pillage des ressources de la compagnie publique vénézuélienne et corruption d'employés vénézuéliens.

LUXE: Richemont prévoit visiblement de vendre sa marque d'accessoires en cuir Lancel au groupe Piquadro. La société italienne a publié mardi une annonce sur les discussions en cours avec le spécialiste genevois des produits de luxe en vue du rachat de Lancel. Jusqu'ici, aucun accord contraignant n'a toutefois été conclu entre les deux parties.

ats

(AWP / 13.03.2018 17h25)
News les plus lues