Revenu de base: les initiants revendent leurs pièces de 5 centimes

Il y a un peu plus d'un an, les auteurs de l'initiative "pour un revenu de base inconditionnel" déversaient huit millions de pièces de 5 centimes sur la Place fédérale pour défendre leur cause. Ils ont ensuite tenté de les revendre, mais sans succès. Une institution culturelle leur en a maintenant acheté la moitié.

La Stapferhaus, à Lenzbourg (AG), a racheté les quatre millions de pièces de 5 centimes à leur valeur nominale - soit 200'000 francs -, a indiqué dimanche soir à l'ats Che Wagner, du groupe "Génération revenu de base".

L'institution culturelle argovienne veut, selon M. Wagner, montrer au public cette montagne d'argent durant une année dans le cadre de l'exposition "Argent - au-delà du bien et du mal", qui sera inaugurée à la mi-novembre.

Le groupe avait déversé huit millions de pièces de 5 centimes sur la Place fédérale début octobre 2013 lors du dépôt de son initiative populaire. Pour se procurer cette monnaie, les initiants avaient dû demander un crédit.

Chambre forte à vendre
Après leur opération sur la Place fédérale, les activistes avaient cherché des acheteurs pour les pièces de cinq centimes ainsi qu'une chambre forte. Selon eux, une septantaine d'acheteurs potentiels, en provenance du monde entier, se sont manifestés, mais les efforts se sont révélés vains, si bien que le groupe a annoncé cet été qu'il allait rendre la monnaie à la Banque nationale suisse (BNS).

"Génération revenu de base" aurait voulu vendre la totalité des huit millions de piécettes à la Stapferhaus, mais la moitié d'entre elles avaient déjà été rendues à la BNS et l'institut d'émission ne voulait les redonner pour éviter de "désaffecter" l'argent, a expliqué Che Wagner.

Désormais, il ne reste plus que la chambre forte à vendre - pour trois millions d'euros (3,6 millions de francs). Une somme que les initiants espèrent utiliser pour financer leur campagne.

(ats / 09.11.2014 21h47)
News les plus lues