Roche obtient le feu vert pour Ocrevus (sclérose en plaques) en Australie

(synthèse avec commentaire d'analyste et cours de Bourse)

Bâle (awp) - Roche a décroché auprès des autorités sanitaires australiennes une homologation pour la prescription de l'Ocrevus (ocrelizumab) contre la sclérose en plaques rémittente et primaire progressive. L'île-continent devient ainsi le second marché à s'ouvrir à ce médicament après les Etats-Unis en mars, précise le communiqué du géant pharmaceutique lundi.

Le laboratoire bâlois ajoute que s'il existait déjà des traitements approuvés pour la forme rémittente de la maladie, la plus fréquemment diagnostiquée, les patients atteints de la forme primaire progressive ne disposaient jusqu'ici d'aucune option thérapeutique.

L'administration du nouveau médicament prévoit une intraveineuse tous les six mois, contre trois injections en sous-cutané hebdomadaires pour un traitement à base d'interféron-béta lors des études comparatives menées par Roche.

L'Ocrevus se trouve en phase d'examen en vue d'autorisations de commercialisation dans une cinquantaine de pays.

La direction de Roche avait assuré fin mars que le lancement de l'Ocrevus outre-Atlantique tendait à confirmer le potentiel financier du médicament, réservant toutefois le détail des chiffres à la publication des résultats semestriels le 27 juillet.

La posologie préconisée de l'Ocrevus, associée à une bien meilleure efficacité que les options existantes et de faibles effets secondaires, permettra à la substance de faire une percée remarquée sur le marché de la sclérose en plaque, anticipe Vontobel dans un commentaire. La banque zurichoise remonte au passage son plafond de revenus annuels potentiels pour ce médicament à 4 mrd CHF, contre 3,5 mrd précédemment, à l'horizon 2023.

A 09h18, le bon de jouissance de Roche grappillait 0,1% à 246,10 CHF, parallèlement à un SMI en hausse de 0,14%.

jh/al

(AWP / 17.07.2017 09h26)
News les plus lues