Roche obtient un statut d'examen prioritaire aux USA pour le Rituxan

(ajoute détails sur le médicament)

Zurich (awp) - La filiale de Roche, Genentech, annonce mercredi avoir décroché auprès de l'Agence sanitaire américaine (FDA) un statut d'examen prioritaire pour le Rituxan (rituximab) dans l'indication contre le pemphigus vulgaire. Le laboratoire rappelle dans son communiqué avoir déjà obtenu pour cette substance et dans cette indication des statuts de percée thérapeutique et de médicament orphelin.

Le pemphigus vulgaire est une maladie auto-immune rare et potentiellement mortelle, caractérisée par la formation de cloques sur la peau et les membranes muqueuses.

La demande d'extension d'indication déposée par Roche repose sur les résultats d'une étude menée en France et qui a démontré que l'administration de Rituxan en première ligne, parallèlement à de faibles doses de corticostéroïdes, permettait d'améliorer sensiblement le taux de rémission de la maladie, par rapport à des corticostéroïdes pris isolément.

Le Rituxan, commercialisé hors des Etats-Unis, du Japon et du Canada sous l'appellation MabThera, fait partie des moteurs de ventes de Roche menacé par la concurrence de biosimilaires, depuis l'arrivée à échéance de la protection sur leurs brevets.

Le médicament, homologué de longue date en immunologie contre l'arthrite rhumatoïde, la granulomatose avec polyangéite ou encore la polyangéite microscopique, a généré en 2017 des revenus de 7,39 mrd CHF.

Le traitement est distribué conjointement par Genentech et Biogen aux Etats-Unis, par Chugai au Japon et par Roche dans le reste du monde.

jh/buc

(AWP / 14.02.2018 08h25)
News les plus lues