Rubis: ventes en hausse de 11% malgré une baisse des volumes distribués

Paris - Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 11% au troisième trimestre, à 1,121 milliard d'euros, malgré une légère baisse (-1%) des volumes distribués.

Le groupe s'est félicité dans un communiqué de sa "bonne croissance", toutefois affectée temporairement par des facteurs "de type climatologique, géopolitique ou de structure de prix" et par le recul des volumes distribués à 1.033.000 m3 contre 1.043.000 un an plus tôt.

"Rubis Énergie a connu une bonne dynamique d'ensemble malgré des conditions climatiques défavorables ayant affecté les volumes, tant en Europe qu'en Afrique", a précisé le groupe.

En Europe, les températures clémentes et une faible pluviométrie sur le trimestre ont retardé le démarrage de la saison de chauffage et de la saison de séchage de céréales tandis qu'en Afrique une forte pluviométrie a affecté temporairement les volumes de bitume au Nigéria et les livraisons de fioul aux centrales électriques à Madagascar.

Dans les Caraïbes, où le groupe réalise près de 40% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, l'activité commerciale en Haïti a été perturbée par des mouvements sociaux en juillet entraînant des fermetures temporaires de stations et des ruptures d'approvisionnement, tandis qu'en Jamaïque des travaux de voirie "mal coordonnés" ont abouti à la fermeture temporaire de plusieurs stations.

Cela n'a pas empêché l'activité de distribution de produits pétroliers de connaître une croissance globale de 20% à 817 millions d'euros.

Le segment "Support et Services", deuxième source de revenus de Rubis, accuse de son côté une baisse de 12% à 223 millions d'euros au troisième trimestre, période marquée "par l'arrêt des expéditions de bitume vers l'Inde et l'arrivée à son terme d'un contrat d'approvisionnement pour la profession à la Réunion".

Le groupe a par ailleurs précisé que ces volumes étaient conformes à ses attentes et rappelé que la cession de l'activité en Iran dans ce domaine avait été réalisée comme prévu.

Les activités de stockage de produits liquides ont connu une hausse de 10% à 82 millions d'euros.

"Dans une période marquée par une forte hausse des cotations de produits pétroliers (propane: +32 %), le groupe a réussi à maintenir son niveau de marge unitaire", a indiqué le groupe dans son communiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Rubis a connu une hausse de 25% de son chiffre d'affaires à 3,524 milliards d'euros.

mdz/fka/LyS

RUBIS

(©AFP / 08 novembre 2018 19h10)
News les plus lues