Russie: trois nouvelles faillites bancaires

Moscou (awp/afp) - La banque centrale de Russie a annoncé lundi la fermeture de trois banques moyennes dont la situation financière était devenue intenable, alourdissant ainsi le bilan de la crise économique et monétaire pour le secteur financier russe.

Metrobank, classée 248e sur 802 dans le secteur bancaire russe, OPM-Bank (257e) et Sibneftebank (446e) sont toutes les trois privées de leur licence bancaire et une administration provisoire se chargera de leur liquidation, a annoncé la Banque de Russie dans des communiqués.

Les clients seront compensés jusqu'à 1,4 mio de roubles (25'000 CHF) par le fonds de garantie des dépôts.

Ces trois établissements menaient une politique "à haut risque" du point de vue financier, fragilisant leur capital à un niveau jugé inacceptable par le régulateur, a précisé la même source.

Le secteur bancaire a été lourdement affecté par la crise monétaire de décembre et désormais doit faire face à des impayés massifs de particuliers et d'entreprises en raison de la crise économique.

Au total, la banque centrale, qui avait déjà entamé avant la crise un grand ménage dans le pléthorique secteur financier russe, a fermé 18 banques depuis le début du deuxième trimestre. D'autres jugées trop importantes pour disparaître ont été renflouées sur fonds public.

Mi-mai, le coût de la mise en faillite de Transportny, 103e banque du pays, a été évaluée à 40 mrd de roubles en termes de compensations aux clients, du jamais vu pour le fonds d'assurance des dépôts.

Ce dernier, mis à contribution de manière particulièrement intense ces dernières semaines, pourrait demander à la banque centrale un crédit de 110 mrd de roubles pour faire face à ses obligations, selon le journal "Kommersant" lundi.

afp/l

(AWP / 01.06.2015 09h27)