Santhera peine à placer les actions émises pour étoffer son capital

(avec cours de clôture)

Zurich (awp) - Santhera a confirmé avoir placé 3,1 millions d'actions d'une valeur nominale de 1 franc pièce dans le cadre de son augmentation de capital, sur les 5 millions que le conseil d'administration comptait émettre. Au prix de 7,50 francs par titre, le produit brut de l'opération a atteint 23,5 millions de francs, a détaillé vendredi le laboratoire rhénan.

Cette transaction porte le capital-actions à 10,7 millions de titres. Le montant levé servira à finaliser l'acquisition d'une option de sous-licence du produit vamorolone, en développement clinique pour l'heure au sein de l'incubateur d'Idorsia et destiné aux jeunes patients souffrant de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD).

Les nouvelles actions émises devraient être négociées à la Bourse suisse autour du 18 décembre, a précisé Santhera dans un communiqué.

Lors de l'annonce initiale de l'augmentation de capital le 20 novembre, Santhera espérait lever quelque 50 millions de francs. A cette date, le titre valait encore 14,50 francs. Ce vendredi, la nominative a terminé en fort recul de 18,2% à 6,95 francs, dans un SPI en baisse de 1,16%.

Le laboratoire pharmaceutique avait annoncé mercredi une perte sèche sur neuf mois plus importante que l'ensemble des revenus. Le chiffre d'affaires a certes été étoffé de près de moitié à 23,6 millions, mais les dépenses opérationnelles ont enflé d'un cinquième à 57,2 millions.

Le déficit d'exploitation s'est creusé de 8,8% à 37,2 millions de francs et la perte nette de pratiquement 20% à 39,9 millions.

La direction maintient néanmoins son objectif de chiffre d'affaires de 30 à 32 millions de francs, issu essentiellement des revenus du Raxone contre la neuropathie optique de Leber, pour l'ensemble de l'exercice.

jh/lk/al

(AWP / 14.12.2018 17h45)