Schaffner affiche des résultats annuels en hausse

(synthèse avec cours de clôture)

Zurich (awp) - Le fabricant de composants électroniques Schaffner a vu ses résultats progresser sur l'exercice décalé 2017/2018. Le conseil d'administration proposera un dividende stable de 6,50 francs par titre, a indiqué jeudi l'entreprise.

La société a revendiqué un bon début d'année. "Le chiffre d'affaires des premières semaines est légèrement au-dessus de l'année précédente", a déclaré le directeur général Marc Aeschlimann lors d'une conférence à Zurich, sans donner plus de détail. L'évolution des recettes pour 2018/2019 devrait cependant être inférieure à celle de l'exercice précédent.

D'octobre 2017 à septembre 2018, le chiffre d'affaires a grimpé de 13,2% sur un an à 221,5 millions de francs, une progression de 9,6% hors effet de change. Il s'agit d'un record, a revendiqué le groupe de Luterbach. Toutes les trois divisions ont contribué à cette performance. Les entrées de commandes ont pour leur part gagné 12% à 223,5 millions.

L'Europe (+20% des ventes), qui représente 45% des recettes globales, a en particulier soutenu la cadence, tandis que l'Asie (+9%) et l'Amérique du Nord (+5%) ont suivi plus loin. Ces deux derniers marchés engrangent respectivement 35% et 20% des revenus.

Au niveau de la rentabilité, le bénéfice opérationnel (Ebit) s'est inscrit à 17,2 millions, une progression de plus de 50% sur un an, portée par des éléments exceptionnels. La marge afférente s'est pour sa part améliorée de 1,8 point de pourcentage à 7,7%.

Quant au bénéfice net, il a pris 8% à 9,4 millions de francs. Ce résultat a été impacté négativement par des taxes aux Etats-Unis.

Ralentissement de la croissance

Pour le prochain exercice annuel 2018/2019, le groupe anticipe une marge Ebit de 8-10%, l'objectif à moyen terme de Schaffner. Malgré un ralentissement de la conjoncture et des conflits commerciaux, le fabricant de composants électroniques s'attend à une croissance, non précisée, des ventes. Il a confirmé l'objectif à moyen terme d'une croissance annuelle de 5%.

Les affaires aux Etats-Unis devraient continuer à prospérer, de même qu'en Europe tandis qu'un ralentissement est attendue en Chine, en raison des tensions sino-américaine et du haut niveau d'endettement du pays, a déclaré le CEO lors de la conférence.

Au niveau des secteurs, la dynamique devrait être portée par l'automobile , notamment les voitures électriques.

Les restructurations de l'unité à problèmes Power magnetics seront achevées au premier semestre. Cette réorganisation implique des coûts supplémentaires et une perte. Le retour à la rentabilité est attendue en deuxième partie d'année pour cette division, a assuré le patron.

Le titre Schaffner a grappillé 0,4% à 260 francs sur la journée de jeudi, à l'occasion d'une séance compliquée à la Bourse suisse (-3,01% pour le SPI).

lk/al

(AWP / 06.12.2018 17h39)
News les plus lues