Siegfried améliore sa rentabilité et relève le dividende pour 2017

(ajoute commentaires et cours de Bourse)

Zurich (awp) - Le laboratoire Siegfried a amélioré sa rentabilité l'année dernière et relèvera le dividende, a-t-il souligné mercredi. Les résultats s'inscrivent toutefois en dessous des prévisions du consensus AWP.

Le bénéfice net a bondi de 42,4% à 39,7 mio CHF. L'excédent d'exploitation (Ebitda) a quant à lui progressé de 17,8% à 114,0 mio CHF, pour une marge afférente de 15,2%. Cette valeur est dans le bas de la fourchette ciblée entre 15 et 20%.

Les ventes se sont inscrites en hausse de 4,6% à 750,5 mio CHF. Au cours des trois dernières années, le sous-traitant de l'industrie pharmaceutique argovien a effectué trois acquisitions lui permettant d'atteindre la taille requise pour son industrie. La société est également entrée sur le marché du dosage stérile et a renforcé ses capacités de production avec le site chinois de Nantong.

En plus de la croissance organique, l'entreprise prévoit de nouvelles acquisitions pour répondre au demande de ses clients.

Les flux de trésorerie ont progressé de 47,8% à 84,4 mio CHF. Les investissements dans les actifs corporels et incorporels ont diminué de 22,8% à 52,8 mio CHF. Après d'importants investissements lors des années précédentes, un retour à la normal est intervenu.

Le conseil d'administration proposera un dividende de 2,40 CHF par titre, contre 2,0 CHF l'année dernière.

Les résultats sont en dessous des prévisions du consensus AWP. Ce dernier tablait sur des ventes de 759,2 mio, un Ebitda de 119,0 mio, un Ebit de 71,1 mio et un bénéfice net de 49,3 mio. Le dividende était quant à lui attendu en moyenne à 2,60 CHF.

PERSPECTIVES ENCOURAGEANTES

Pour l'année en cours, les ventes devraient continuer à progresser dans le segment moyen à un chiffre à taux de change constants. La marge opérationnelle (Ebitda) devrait également être améliorée "de manière significative". A moyen terme, les ventes sont attendues à environ 900 mio CHF et la marge Ebitda aux alentours de 20%. Le dividende continuera d'être relevé.

Les ventes sont plus ou moins conformes aux attentes, mais la rentabilité déçoit, souligne Vontobel. La Banque cantonale de Zurich (ZKB) est du même avis, toutefois, des progrès ont été réalisés à tous les niveaux et la société est en bonne voie. Les perspectives fournies par l'entreprise sont positives mais ambitieuses.

Baader Helvea explique que les marges ont souffert de l'intégration des activités rachetées à BASF, des investissements dans l'usine de Nantong ainsi que du transfert d'une partie de la production en Suisse. Malgré tout, en 2018 et surtout en 2019, les synergies devraient se renforcer, soutenant les marges.

Vers 10h00, le titre Siegfried perdait 3,0% à 335,0 CHF dans un SPI en petite hausse de 0,22%. Le cours actuel est toujours en hausse par rapport au début de l'année. En 2017, l'action avait fait partie des grandes gagnantes, avec une progression de 52%.

ol/rp

(AWP / 14.03.2018 10h30)
News les plus lues